×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Europe

    Automobile: Reprise des commandes en France

    Par L'Economiste | Edition N°:4268 Le 05/05/2014 | Partager
    Dacia affiche des résultats records
    Renault et PSA trustent plus de 50% du marché

    Les immatriculations de voitures neuves pour les particuliers en France ont connu une progression de 5,8% à 166.968 au mois d’avril, selon le comité de constructeurs français de l’automobile (CFCA). Ce qui augure de la relance pour le secteur automobile dans l’Hexagone. Le diesel est toujours en pole position avec 65,6% de part de marché. En quatre mois (de janvier à avril 2014), le marché automobile français a affiché une progression de 3,7%. Après quatre années consécutives de disette, ces chiffres viennent confirmer la reprise d’un secteur stratégique. Les ventes de véhicules neufs stagnent à des niveaux de volumes historiquement faibles, ce qui oblige le CFCA à maintenir sa prévision de croissance de près de 1% en raison des incertitudes sur le niveau de la demande des particuliers.
    Ce sont principalement les marques françaises qui ont tiré profit de ce redémarrage. Avec une hausse de 10,8% des ventes en avril, le groupe Renault affiche la progression la plus marquée: 18,4% au mois d’avril 2014 et 13,5% sur les 4 premiers mois de l’année, grâce à sa marque low cost Dacia bien connue des automobilistes marocains. Les ventes de véhicules neufs  Dacia grimpent de 45,6% au mois d’avril et de près de 30% de janvier à avril. De son côté, la marque au losange a su séduire avec le maintien de sa Clio IV, numéro 1 des ventes en France, mais surtout grâce à la poussée de son nouveau dérivé crossover, Captur.  Bilan plus mitigé pour PSA (Peugeot-Citroën), qui a vu ses immatriculations augmenter de 5,1% en avril et de 7,6% sur les quatre premiers mois de l’année. Peugeot en elle-même se porte bien avec une hausse de 9,9% en avril et 10,2% de janvier à avril, poussée principalement par les ventes de la 308 (2e génration), élue «voiture de l’année». Pour sa part, Citroën est en baisse de régime avec moins 0,5% le mois dernier, bien que ses ventes progressent de 4,3% sur quatre mois.
    Du côté des groupes étrangers, Volkswagen a immatriculé 1,3% de voitures de plus qu’en avril 2013 grâce à sa marque éponyme ainsi que sa filiale Skoda. Le Premium allemand connaît une baisse de régime: Audi a reculé de 12%, BMW de 14,3% et Mercedes de 3,1%. L’américain Ford reprend des forces avec 9,9% en avril, Toyota grimpe de 5,7% tandis que General Motors plonge de 9,2%. Ainsi, les groupes étrangers représentent 44,3% des parts de marché sur les véhicules neufs en avril. Les groupes PSA et Renault se partagent le reste du marché avec respectivement 30 et 25,7% de parts de marché. 
    Amine ATER

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc