×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Le Siam réussit sa 9e édition

    Par L'Economiste | Edition N°:4268 Le 05/05/2014 | Partager
    Visiteurs de marque, exposants, pays, durée… les points forts
    La construction d’un espace d’exposition en dur s’impose
    Le plan Maroc Vert séduit les chefs d’Etat africains

    LE rideau est tombé sur la 9e édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (Siam), le 3 mai dernier. La veille, Jaouad Chami, commissaire du salon, faisait état d’un bilan positif. En effet, durant les cinq premiers jours, entre 360.000 et 400.000 visiteurs professionnels avaient déjà été comptabilisés. «Et rien que pour la journée du 1er mai, le salon a accueilli plus de 200.000 visiteurs», déclare Chami. A la clôture de l’évènement, le commissaire avançait quelque 850.000 visiteurs. Ainsi, la manifestation s’est confirmée comme un rendez-vous incontournable de l’agriculture africaine. Elle a battu tous les records: durée (10 jours), superficie (17ha), exposants (1.250), et pays participants (53). Pour mieux faciliter l’accès, cette dernière édition du Siam s’est dotée d’un système informatique de collecte de données, afin d’assurer une sécurité et une fluidité optimales. Placée sous la thématique des «produits du terroir», la 9e édition a bénéficié, lors de la cérémonie d’ouverture, de la présence de SAR le Prince Moulay Rachid, accompagné de deux hôtes de marque, à savoir les présidents guinéen, Alpha Condé, et malien, Ibrahim Aboubacar Keïta, qui ont aussitôt exprimé leur souhait de s’inspirer de l’expérience du plan Maroc Vert dans leurs pays respectifs. Idem pour la Côte d’Ivoire qui, à travers son ministre de l’Agriculture, Kobenan Kouassi Adjoumani, a assuré que «le Siam représentait un cas d’école pour les pays africains».

    Vision commune des deux chefs d’Etat ivoirien et marocain

    Adjoumani a affirmé que la participation de son pays au salon a pour objectif principal de renforcer la coopération bilatérale avec le Maroc qui s’appuie sur une vision commune des deux chefs d’Etat ivoirien et marocain. Pendant dix jours, du 24 avril au 3 mai, le salon a également reçu un nombre important de ministres et délégations étrangères, de professionnels, agriculteurs et autres visiteurs de marque. Parmi eux, figurent SAR le Prince Moulay El Hassan, le DG de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Graziano Da Silva, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture français, ou encore Miguel Arias Canete, ministre de l’Agriculture espagnol.

    Les primés du Siam

    AU cours de son déplacement au Siam, le Prince Moulay Rachid a remis les trophées aux meilleurs participants. Parmi eux, Jilali Dhouhi, meilleur éleveur d’ovins de race Sardi, Mustapha Oumouch, meilleur éleveur d’ovins de race Timahdit, Taib Benjarboue, meilleur éleveur d’ovins de race Bni-Guil, Mohammed Chatit, meilleur éleveur d’ovins de race Boujaad, Lakhlifa Kaddouri, meilleur éleveur d’ovins de race D’man, Hassan Diba, meilleur éleveur de vaches hybrides de race Holstein, et Mohamed Ait Lhaj, meilleur éleveur de vaches hybrides de race Montbéliarde. Des prix de mérite ont également été remis aux meilleures unités de production.

    De nombreux accords de coopération et d’échange ont également été conclus entre le Maroc et ses partenaires. Ceci, en plus des neuf conventions de partenariat public-privé avalisées, le 23 avril, lors des assises.
    De son côté, la banque Crédit Agricole du Maroc (CAM) a confirmé son engagement de premier bailleur de fonds pour la réalisation du PMV, rappelant les crédits accordés aux petits agriculteurs (Tamwil El Fallah), et ceux contractés par les grandes sociétés à l’instar de Centrale Laitière ou encore Lesieur-Cristral.
    La montée en durée de l’évènement a aussi permis d’offrir du travail aux jeunes. Pour rappel, plus de 4.000 personnes ont veillé à la préparation du salon.
    Agents de sécurité, hôtesses d’accueil, personnels de nettoiement et autres ont été recrutés afin de mettre en œuvre les chapiteaux des 9 pôles de la plus grande vitrine agricole du Royaume. A ce propos, plusieurs observateurs s’interrogent sur le coût (jamais révélé) de l’aménagement d’un tel espace. Une autre question reste en suspens: «Pourquoi ne pas bâtir en dur une foire d’exposition qui pourrait servir à d’autres événements afin d’animer Meknès tout au long de l’année?». Ce projet devrait économiser plusieurs millions de DH du budget annuel. En tout cas, «le conseil d’administration du Siam y travaille sérieusement et la possibilité de construire l’espace du salon n’est pas écartée», conclut Chami.

    Coulisses

    -La crise plane sur le pôle du machinisme
    Durant les 5 premiers jours du salon, les ventes de matériels agricoles ont enregistré un niveau modeste, malgré la gamme variée d’équipements présentés et les promotions offertes pour l’occasion. Rappelons qu’en 2013, 40% du chiffre d’affaires des ventes de matériels agricoles ont été réalisés lors du Siam.
    -Trop d’espaces vides
    La superficie du Siam a doublé cette année, mais beaucoup d’espaces sont restés vides. Pour les organisateurs, le défi de la sécurité prime. Ils ont laissé ces espaces vides pour éviter aux visiteurs l’asphyxie.
     -Des rues bloquées
    Les organisateurs ont bloqué cette année plusieurs rues pour éviter aux automobilistes de les prendre en direction du Siam. Toutes les voitures ont été orientées vers les portes 1, 2, 3, et 4, ou vers le nouveau parking payant (20DH/voiture), aménagé sur 10ha.

    Y.S.A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc