×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Sanitaire: L’allemand Grohe prend pied au Maroc

    Par L'Economiste | Edition N°:4267 Le 02/05/2014 | Partager
    L’entreprise ouvre son bureau de représentation
    Plusieurs contrats déjà signés dans l’hôtellerie
    Une garantie de 10 ans

    «Nous avons mis en place un système de certification des plombiers aux normes Grohe. Cela permet de garantir la qualité de l’installation et de créer un phénomène de prescription», explique Christopher Barger, vice-président  Projets mondiaux EMOA et Amériques chez Grohe.
     

    IL était au Maroc depuis 20 ans sans pour autant avoir une présence à la hauteur de ses attentes! Le spécialiste allemand de la robinetterie sanitaire Grohe vient d’ouvrir son bureau de représentation au Maroc.
    La marque était présente sur le marché via un contrat de distribution exclusive. «Nous nous sommes rendu compte que le contrat de distribution signé il y a plusieurs années n’était plus en accord avec nos ambitions», explique Simon G. Shaya, manager général et président Grohe Méditerranée orientale, Moyen-Orient et Afrique. Aujourd’hui, le business modèle a totalement changé.
    Le fabricant espère capter 25% de part de marché sur les prochaines années. Grohe est très connu dans le secteur de l’hôtelière. La marque allemande a signé plusieurs projets au Maroc comme le Radisson Blu Hotel, Carré Eden de Marrakech ou la station Imi Ouidar à Agadir.
    Grohe a également décroché les marchés du Casa Green Town et du Four Seasons de Casablanca. La marque ne vient pas uniquement avec des produits, mais aussi avec du conseil en termes d’aménagement de l’espace. Pour lutter contre la contrefaçon, Grohe a mis en en place une garantie de 10 ans sur sa gamme professionnelle. Ces efforts ne servent pas uniquement à préserver les droits déposés par la compagnie, mais à protéger aussi les utilisateurs et les propriétaires contre des accessoires de qualité inférieure qui pourraient même constituer un danger pour la santé dans certains cas extrêmes.
    Les ingénieurs de Grohe travaillent en particulier sur les solutions liées à la réduction de la consommation d’eau. L’autre valeur ajoutée, et non des moindres, repose sur la formation. «Nous avons mis en place un système de certification des plombiers aux normes Grohe. Cela permet de garantir la qualité de l’installation et de créer un phénomène de prescription», explique Christopher Barger, vice-président  Projets mondiaux EMOA et Amériques.
    Aujourd’hui, Grohe planche sur la signature de contrats de distribution avec plusieurs opérateurs pour diversifier ses débouchés. Une cellule interne prendra en charge le business BtoB qui devra connaître une croissance importante les prochaines années.
    Pour le moment, l’entreprise veut bien installer sa marque haut de gamme, Grohe, avant d’introduire sur le marché d’autres produits avec un positionnement différent.
    En fait, Grohe a été racheté en septembre dernier à hauteur de 87,5% par le groupe japonais Lixil. Cette opération permettra d’élargir la gamme de produits. Toutefois, la marque reste attachée à sa production allemande avec des normes de qualité strictes. Basé au Luxembourg, le groupe Grohe possède neuf usines de production dont trois en Allemagne.
    En 2013, Grohe a réalisé un chiffre d’affaires de 1,45 milliard d’euros (en augmentation de 3%), avec près de 85% des recettes générées en dehors de l’Allemagne.

    IL.B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc