×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:4266 Le 30/04/2014 | Partager

■ Richard Gere, un clochard très crédible
Une bonne action n’est jamais perdue. Une touriste française qui voyait un homme faire les poubelles à New York n'a écouté que son bon cœur et lui a offert sa pizza, sans réaliser qu'il s'agissait de l'acteur américain Richard Gere en plein tournage. Karine se trouvait près de la gare de Grand Central à Manhattan, quand elle a vu l'homme, un bonnet enfoncé sur les oreilles, faire les poubelles. Elle sortait d'une pizzeria avec son mari et leur fils, et lui a donné ce qui restait de leur pizza. Richard Gere n'a pas cillé, lui demandant ce qu'il y avait dans le sac qu'elle lui tendait. La jeune femme est repartie sans savoir à qui elle avait donné sa pizza, ignorant qu'il s'agissait du tournage d'un nouveau film avec Richard Gere «Time out of Mind». Elle ne l'a découvert que deux jours plus tard, en découvrant sa photo dans les pages du New York Post. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Richard Gere est très crédible dans son prochain rôle.

■ Obama joue au foot avec un humanoïde
Barack Obama a fait quelques passes de football avec un petit robot humanoïde japonais, Asimo, qui court, saute et shoote. Cette improbable rencontre s'est déroulée au Musée national des sciences et de l'innovation à Tokyo. «C'est sympa de vous rencontrer», a lancé Asimo au président qui, tout sourire, lui a répondu: «c'est sympa de vous rencontrer aussi». Haut comme un gamin d'une dizaine d'années, Asimo, petite merveille de technologie développée par Honda, a d'abord fait une petite démonstration au président de tous les mouvements qu'il est capable de faire, avant de lui lancer de son timbre métallique: "je peux aussi taper dans un ballon". «OK! alors vas-y!».
Asimo s'est exécuté et a décoché un tir puissant qu'Obama a bloqué du bout d'un soulier noir bien ciré. «Je dois dire que ça fait un peu peur, tellement ce robot semble vivant», a avoué le président américain, impressionné.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc