×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Schéma directeur d’Agadir
Le plan d’aménagement livré cette année

Par L'Economiste | Edition N°:4266 Le 30/04/2014 | Partager
Le dossier au stade de préparation des concertations réglementaires
Il couvre en documents d’urbanisme une superficie de 2.200 km²

BONNE nouvelle pour le Grand Agadir, la région ne tardera pas à avoir son nouveau schéma directeur d’aménagement urbain (SDAU). Le dossier est aujourd’hui en phase de préparation des concertations réglementaires. Le plan d’aménagement devra en effet être validé par le comité central de suivi avant d’être livré dans sa version finale cette année. C’est ce qui a été annoncé lundi dernier dans le chef-lieu du Souss lors de la 13e session du conseil d’administration de l’Agence urbaine d’Agadir. Le ministre de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire national, Mohand Laenser, qui présidait cette réunion, a exhorté les responsables du dossier à la célérité dans la réalisation de ce plan. Et ce à mieux accompagner le développement urbanistique du Grand Agadir. Pour la ville d’Agadir en pleine évolution, ce dossier est en effet d’une importance stratégique. Et ce pour garantir la cohérence du développement spatial. De fait, il s’agit de mettre fin à l’image fragmentée d’Agadir qui s’est développée notamment ces trente dernières années, dans tous les sens sans vision globale.
Pour rappel, c’est au bureau d’études international Beltran-Cabrera-Trujillo qu’a été confié en 2011 la réalisation de cette étude, suite à un appel d’offres. Le prestataire devait après 26 mois de travail rendre sa copie en 2013 mais selon une source proche du dossier, le processus de concertation a pris beaucoup de temps. L’opération a aussi été freinée par un retard dans la remise de certains documents topographiques au bureau d’études. Aussi, le chantier a-t-il enregistré quelques mois de retard, même si les représentants de l’Agence urbaine d’Agadir tiennent à souligner que les délais d’élaboration ont été respectés. A noter que l’aire d’étude du SDAU couvre trois grandes entités spatiales. Il s’agit de la bande littorale allant de Taghazout à la limite nord de Massa, la partie ouest des plaines de Souss et Massa et une grande partie de la zone montagneuse de Drarga et Amskroud. La zone concernée s’étend sur une superficie de 2.200 km² et couvre 28% de la population rurale de la région et 60% de la population urbaine. Objectif recherché par le nouveau plan: inscrire le développement de ce vaste espace dans une démarche de planification globale à même de lui assurer une cohérence et une complémentarité entre ses différentes entités territoriales, est-il indiqué. Dans le processus de réalisation, l’étude du SDAU a franchi trois phases. La dernière a été validée en janvier dernier par le comité de pilotage après des consultations en juillet 2013 sur les variantes d’aménagement proposées. Le tout s’est concrétisé par des orientations d’aménagement et des plans d’actions.

Désengorgement

L’AGENCE urbaine de Taroudant a été créée en 2013 (décret n° 426-13-2 du 17-06-2013 publié au Bulletin officiel n° 6166 en date du 04 Juillet 2013) avec un territoire d’intervention qui porte sur cette province et celles de Tiznit et de  Sidi Ifni. Pour Mohand Laenser, le ministre de tutelle, cette nouvelle agence permettra d’accompagner la pression urbanistique et le dynamisme économique que connaît le Grand Agadir. Cette zone, rappelons-le, abrite 70% de la population urbaine de la région Souss-Massa-Drâa et concentre près de 70% de l’économie de la région, est-il indiqué. A noter aussi que le ressort territorial de l’AUA couvre 41 communes dont 7 urbaines et 34 rurales sur une superficie de 6.113 km2, pour une population de plus de 1,2 million d’âmes.

De notre correspondante, Malika ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc