×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Ciments du Maroc résiste à la crise

Par L'Economiste | Edition N°:4266 Le 30/04/2014 | Partager
Le chiffre d’affaires baisse mais les bénéfices augmentent
Des efforts maintenus pour réduire les charges

L’activité de Ciments du Maroc est en amélioration par rapport à l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires est en quasi équilibre à 3,6 milliards de DH.

Source: Ciment du Maroc.

«LE groupe  est parvenu  à se maintenir à flots malgré un contexte économique difficile», déclare d’emblée Mohamed Chaibi, PDG de Ciments du Maroc (Cimar), lors de la présentation des résultats tenue mardi 29 avril. Entre une baisse de 30% des mises en chantier, une activité du secteur du bâtiment en berne et une consommation nationale qui ralentit de 6,3%, le patron de Cimar semble inquiet quant aux mauvaises performances du marché du ciment. «Le secteur pâtit de ce recul depuis 2 ans déjà, si la tendance se poursuit les perspectives sur le moyen et long terme s’annoncent plus sombres», explique Chaibi. La situation semble se dégrader pour cette année aussi. Et pour cause, l’activité afficherait une baisse de 3,5% au terme du premier trimestre 2014. «Et ça ne s’est pas amélioré au mois d’avril», souligne le PDG.
L’environnement peu avantageux dans lequel évolue Ciments du Maroc a finalement eu raison des résultats de la société. «L’arrivée de Ciments de l’Atlas sur le marché et l’essoufflement des volumes ont conduit à une baisse de 6,4% des ventes de Ciments du Maroc», soutient le management. Il en résulte un chiffre d’affaires en quasi-stagnation à 3,6 milliards de DH.
Par contre, le résultat d’exploitation affiche une progression de 5,1% à 1,13 milliard de DH. «Cela est dû principalement à une hausse des performances logistiques ainsi que la diminution des prix d’achat des combustibles solides», souligne Jean-Pascal Spigolis, directeur financier du cimentier. Dans ce sens, le résultat net a bondi de 23,3% pour atteindre 820 millions de DH, en raison d’un résultat financier qui se solde par une charge nette de 53 millions de DH. Cette amélioration est attribuable à l’évaluation de la participation de la société dans la compagnie égyptienne Suez Cemet Company. Ce qui a entraîné une provision pour dépréciation à 103 millions de DH en 2013, contre 243 millions de DH en 2012. «Le marché égyptien reste soutenu en termes de volume et de prix, mais les problèmes liés à l’approvisionnement en énergie créent une pénurie  qui oriente le marché à la demande plutôt qu’à l’offre», soutient Spigolis.
Pour 2014, la société prévoit la mise en service de son centre de broyage de Jorf Lasfar en juillet prochain. Cette usine dont la capacité de production de ciment est estimée à 450 Kt a nécessité une enveloppe d’investissement de 170 millions de DH. «Le montant initial s’élève à 30 millions de DH. A cela s’ajoute la récupération du matériel des équipements du centre d’Agadir», explique le management.


A. Lo

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc