×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

L’Afrique, dans l'air du temps

Par L'Economiste | Edition N°:4264 Le 28/04/2014 | Partager

L’Afrique est dans l'air du temps aussi en matière de culture. Ce continent sera au centre des thématiques retenues pour la 18e édition du Salon international de Tanger du livre et des arts prévu du 7 au 11 mai. L’objectif est d’amorcer une réflexion sur l’africanité du Maroc et sur les identités des pays d’Afrique, indique Alexandre Pajon, directeur de l’Institut français de Tanger et commissaire du Salon. En effet, «le Maroc est un ‘Sud’ pour l’Europe, mais aussi pays émergent en plein développement, et un ‘Nord’ pour ses voisins sub-sahéliens, mauritaniens et sénégalais et même plus loin encore», ajoute-t-il.
Au cours de cette édition, des questions centrales pour le Maroc seront au coeur des débats, avec en particulier la géographie et l’histoire des flux démographiques et des échanges économiques et la création intellectuelle et artistique sur ce continent fragmenté.
La littérature bien sûr, mais aussi le théâtre, la musique, les arts plastiques et le cinéma seront à l’honneur durant ce salon où réflexion et plaisirs de la rencontre et de l’expérience esthétique se conjugueront. Écrivains, artistes, philosophes et penseurs attachés à ce continent s’y retrouveront pour cinq journées de rencontres, d’échange et de réflexion autour de sa diversité et de son avenir. International par sa vocation, le Salon accueillera des séquences arabophones, anglophones, hispanophones et italiennes. Le Salon rendra aussi hommage à une figure de la littérature contemporaine, Edmond Amran El Maleh, décédé en 2010. Un des évènements phares, l’exposition urbaine qui sera abritée par le consulat de France de Tanger. Il s’agit de Portraits Caméléon, ou les personnages se confondent avec le fond, une œuvre de Myette Fauchère qu’auront l’occasion de découvrir les passants par la place de France mitoyenne au consulat.


Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc