×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Société

Angels Records
Le combat continue pour les enfants des montagnes

Par L'Economiste | Edition N°:4264 Le 28/04/2014 | Partager
Conventions avec les ministères de la Jeunesse et des Sports et de l’Artisanat

L’événement «Exhib Arazi», c’est pour bientôt! Samedi 10 mai, Hicham Arazi foulera de nouveau la terre battue. Angels Records invitera le 22e ATP mondial pour une partie d’exhibition au COC de Casablanca contre Mohamed Saber, autre fierté nationale. Se joindront à eux d’autres grandes figures sportives: Nacer Ibn Abdeljalil et Zaki Badou, tous deux amateurs de tennis. Tous ont répondu présent pour la bonne cause: les enfants des montagnes. En effet, l’événement a pour objectif de permettre à l’entreprise solidaire Angels Records de financer un terrain multisports de 500.000 DH dans la région d’Ifrane.
Le moins que l’on puisse dire est que l’entreprise est sur tous les fronts en ce moment pour donner le plus de visibilité aux conditions de vie inacceptables des populations des montagnes.
Tout a commencé par un événement tragique, la mort d’un enfant à Anfgou à cause du froid. La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre et a suscité aussitôt un mouvement de solidarité. Presque spontanément, plusieurs opérations ont été menées auprès des populations enclavées: dons, caravanes, construction et rénovation d’écoles… Pas moins de 600.000 DH de fonds privés ont été récoltés en 16 jours, 35 tonnes de denrées alimentaires, des couvertures… Ce qui n’est toujours pas assez, comme tient à le rappeler l’un des hommes à la tête d’Angels Records, Mehdi Benabdeljalil. Car s’il y a des opérations d’urgence durant le mois de Ramadan et les périodes de froid, la population est en détresse tout au long de l’année, souffrant de misère, d’isolement et de grands problèmes sanitaires. «L’Etat devrait s’impliquer davantage», affirme Benabdeljalil. 
En ce sens, l’entreprise est en discussion avec certains ministères pour mettre en place des partenariats. Une première convention est en cours de finalisation avec le ministère de la Jeunesse et des Sports. Celle-ci permettrait d’organiser des programmes de colonies de vacances en faveur des régions visées par les associations El Baraka Angels et Jeunes d’Atlas et de mettre à leur disposition salles et infrastructures pour l’organisation d’activités artistiques, culturelles et sportives. Des discussions sont également en cours avec le ministère de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire pour aider à la mise en place d’activités génératrices de revenus principalement dans le tourisme solidaire, agriculture durable, et artisanat.

 

Sanaa EDDAÏF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc