×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

BMCE Bank va de nouveau ouvrir son capital aux salariés

Par L'Economiste | Edition N°:4264 Le 28/04/2014 | Partager
Elle sollicitera 500 millions de DH dans un délai de 36 mois
Ce sera la quatrième opération réservée au personnel depuis 2003

Les salariés de BMCE Bank détiennent actuellement 1,5% du capital de leur employeur. Ils ont apporté au total 1,1 milliard de DH à la banque lors des trois dernières opérations sur le capital qui leur étaient réservées

Alors qu’il détient 1,5% du capital actuellement, le personnel de BMCE Bank verra son poids dans le tour de table se renforcer. La banque va activer dans un délai de 36 mois la deuxième tranche de 500 millions de DH de l’augmentation de capital réservée aux collaborateurs. La première partie, d’un montant de 500 millions de DH également, avait été réalisée en 2010. La nouvelle opération sera soumise à l’approbation des actionnaires lors de l’assemblée générale mixte prévue le 27 mai prochain. Depuis 2003, BMCE Bank a procédé à trois augmentations de capital en faveur de son personnel. Elle a levé au total 1,1 milliard de DH.
Cette nouvelle opération va lui permettre de consolider le lien avec le personnel, mais aussi de mobiliser des fonds pour le financement de son développement. Les projets d’expansion du groupe au Maroc et sur le continent pourraient l’amener à concrétiser rapidement cette opération. Deux demandes d’implantation dans des pays d’Afrique centrale sont dans les tuyaux. En outre, le groupe participe à un appel d’offres pour la privatisation d’une banque au Nigéria.
Au-delà du programme d’expansion, la mise en œuvre des normes de Bâle III à partir de juin prochain pourrait accélérer la réalisation de l’augmentation de capital réservée au personnel. Les normes bâloises seront gourmandes en fonds propres et les banques devront s’adapter. Les ratios prudentiels de BMCE Bank sont tout juste au-dessus du niveau minimum requis par Bank Al-Maghrib. Elle affichait un ratio de solvabilité de 12,31% à fin 2013 et un ratio Tier 1 (noyau dur des fonds propres) de 9,27%.
D’autres leviers seront certainement activés par la banque pour renforcer ses fonds propres. Il s’agit notamment du passage par les marchés financiers ou encore le report des bénéfices. La banque a déjà revu, comme elle l’avait annoncé, sa politique de distribution de dividende afin de soutenir sa stratégie de développement. Elle va reverser 64,8% de son résultat net 2013 aux actionnaires contre 83% l’année précédente.


F. Fa

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc