×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Société

Des écoliers initiés à la biodiversité

Par L'Economiste | Edition N°:4263 Le 25/04/2014 | Partager
Un festival de 2 jours à la Villa des arts de Rabat
Objectif: sensibiliser les jeunes à la protection de l’environnement

Des élèves de 25 établissements scolaires publics se sont rendus hier jeudi à la Villa des arts de Rabat pour explorer le monde de la biodiversité et de l’agriculture à travers des activités éducatives

Initier les jeunes à la protection de l’environnement. C’est la mission menée actuellement par l’Association marocaine des petits débrouillards (AMPD), qui organise pendant deux jours un festival sur la biodiversité et l’agriculture à la Villa des arts de Rabat. L’évènement, préparé en collaboration avec la Fondation ONA et dont le coup d’envoi a été donné hier, s’inscrit dans le cadre de la journée internationale de la terre, célébrée le 22 avril dernier. Des écoliers de 25 établissements scolaires publics ont fait le déplacement pour explorer le monde de la biodiversité à travers des activités éducatives. «L’objectif est de les engager dans une démarche scientifique», explique Badr Belahcen, président de l’AMPD. En effet, l’idée est de permettre à ces jeunes de découvrir les sciences de manière ludique et interactive. Ce sont pas moins de 30 animateurs marocains et 22 Français qui ont été mobilisés pour initier les jeunes à la problématique de l’environnement. Ainsi, 6 stands traitant de différentes thématiques ont été installés. L’un d’eux permet aux écoliers de se familiariser avec la notion de biodiversité. Les autres expositions les informent sur les actions pouvant mettre en péril la nature et les mesures à prendre pour la préserver. Mustapha Ouafra, directeur adjoint de l’Association des petits débrouillards de France, partenaire de cet évènement, estime que «cet échange devrait pousser ces citoyens de demain à repenser leur mode de consommation». 
Ainsi, les débats ont été axés sur plusieurs thématiques dont l’une est liée à l’eau. L’idée est de sensibiliser les écoliers à la raréfaction de cette ressource qui reste indispensable au secteur agricole. Les écoliers ont également eu droit à des exposés sur l’impératif de protéger les insectes pollinisateurs (abeilles, papillons, bourdons…). Le choix de cette thématique n’est pas fortuit. «Ces insectes sont si importants pour l’agriculture. Sans eux, nous n’aurons plus de fruits et légumes», a dit Mustapha Ouafra.
En marge de ce festival, l’AMPD organise également un forum sur l’environnement. Des enseignants-chercheurs marocains et français seront ce dimanche à la Faculté des sciences de Rabat pour échanger autour des énergies renouvelables.


H. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc