×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Marrakech Air Show
Top départ des affaires entre avionneurs

Par L'Economiste | Edition N°:4263 Le 25/04/2014 | Partager
Le rendez-vous de l’aviation renforce sa présence continentale
L’aéronautique au Maroc: garder le cap mais accélérer la vitesse

Petite affluence au premier jour, mais invités de choix. Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, le ministre

Les canadair de 13 tonnes, qui peuvent charger 6 tonnes d’eau en 12 secondes, atteignent un maximum de 377 km/h, grâce à leurs deux moteurs de 5.420 chevaux

délégué au Transport, Mohamed Najib Boulif, et le ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy, étaient présents à l’ouverture du Marrakech Air Show. Du 23 au 26 avril, les acteurs du secteur aéronautique nationaux et internationaux se rencontrent en effet pour de nouvelles opportunités d’affaires et de partenariats. Pour cette 4e édition, la présence continentale est renforcée par la presse et les chefs d’Etat subsahariens. Ce salon est également la vitrine des avancées d’un secteur qui, au Maroc, se porte bien. Ses exportations enregistrent, pour 2008-2013, une augmentation de 17% et un chiffre d’affaires en 2013 de plus de 8 milliards de DH. Le Royaume entretient la culture de l’amélioration, visant l’accès des investisseurs et des marchés. Entre une forte demande et une concurrence toujours plus pointue, en perpétuelle quête de réduction des coûts de production, le défi est motivant. Grâce à l’implantation étrangère, comme récemment le constructeur canadien Bombardier, le secteur de l’emploi et de la formation prend des couleurs. L’industrie marocaine vise la montée en valeur et la performance. Pour Elalamy, “il faut garder le cap, mais accélérer la vitesse”. L’occasion pour lui de rappeler le plan d’accélération industrielle, doté d’un fonds d’investissement public (FDI) de 2 milliards d’euros et qui projette 500.000 emplois d’ici à 2020. En Afrique du Nord, la croissance du secteur aéronautique représente, pour ces dix dernières années, 157%. Cette hausse est la même que celle de la Chine.

La patrouille nationale, appelée la “Marche verte”, a lancé le show, en formation attachée par des cordes, une première mondiale

En Afrique, la croissance en termes de trafic représente presque 7%, contre une moyenne mondiale de 4,7%. Son besoin à court terme est de 200 avions, et de 500 avions pour les vingt années à venir. De bonnes raisons pour voir défiler au salon les grandes signatures, venues séduire compagnies aériennes et ministres africains, comme Dassault qui, pour sa 2e participation, présente son nouveau Falcon 7X, muni de commandes de vol numériques. Le 3e hélicoptériste dans le monde, AgustaWestland, est également présent et signe une convention avec le groupe marrakchi Heliconia, pour en faire son représentant et son distributeur exclusif au Maroc. Autre convention signée entre, cette fois, l’Office national des aéroports (ONDA) et LH Aviation Maroc pour le lancement de la construction d’un site industriel, destiné à produire le LH-10 Ellipse, d’une capacité de départ de 80 appareils l’année. Hormis des pièces comme le moteur ou les pneumatiques, cet avion, destiné aux missions de surveillance et d’observation, sera le premier

C’est le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, qui a lancé le départ de la 4e édition du Marrakech Air Show, qui se tient du 23 au 26 avril

entièrement construit au Maroc. La compagnie marocaine de jets privés, Dalia Air, participe au Marrakech Air Show avec le premier salon d’aviation d’affaires en Afrique, l’AFBAA Expo, en partenariat avec l’Association africaine d’aviation d’affaires (AFBAA), dont elle est membre fondateur. Un événement rythmé par des shows aériens, dont le bal a été ouvert par la patrouille nationale officielle du Maroc, la “Marche verte”, dans ses monoplaces de compétition de voltige, les Cap 230.


De notre correspondante, Stéphanie JACOB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc