×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:4261 Le 23/04/2014 | Partager

■ Il survit à -62 degrés!
Un adolescent de 16 ans a survécu à un vol de 5 heures entre la Californie et Hawaï caché dans le train d’atterrissage d’un avion de ligne. C’est en tout cas ce que vient de déclarer la compagnie aérienne Hawaiian Airlines. Cette dernière n’est pas parvenue à comprendre cependant comment le jeune homme a réussi à survivre aux conditions de froid extrême en haute altitude.
En effet, à 11.500 mètres, la température chute rapidement à -62 degrés ! D’après le FBI, le passager clandestin originaire de Santa Clara en Californie a tout bonnement perdu connaissance. «C’est un vrai miracle, il ne semble pas qu’il portait quelque équipement spécial que ce soit», a affirmé Tom Simon, agent spécial du FBI à Honolulu. «Notre préoccupation première pour l’heure, c’est la santé de ce garçon qui a eu la chance exceptionnelle de survivre», a indiqué la compagnie.
L’adolescent a été identifié par des agents au sol une heure environ après que l’avion a atterri sur la piste de l’aéroport de Maui après plus de cinq heures de vol. Le jeune homme a confié s’être enfui de sa maison, avoir escaladé une clôture autour de l’aéroport de San Jose et s’être introduit illégalement dans l’appareil.
■ Des lunettes-écrans qui cachent nos vraies émotions
Les yeux trahissent souvent nos émotions. Aussi, un chercheur japonais a mis au point des lunettes à écrans censées faire face à ce problème dotées de faux yeux exprimant le contraire de ce que le cerveau pense. Ce prototype est équipé de deux écrans organiques (OLED) faisant office de verres de lunettes. Suivant les mouvements de la tête et de ceux de l’interlocuteur, s’y affichent des yeux globuleux exprimant diverses émotions telles que l’attention, la joie ou encore l’ennui. Une invention qui devrait servir aux enseignants désirant conserver leur calme devant leurs élèves ou encore aux hôtesses de l’air qui veulent garder leur sang-froid face à des passagers perturbants.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc