×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprises

    AGO de Maroc Telecom
    Plusieurs résolutions au bout du fil

    Par L'Economiste | Edition N°:4261 Le 23/04/2014 | Partager
    Les actionnaires devraient valider la reconduite du rachat d’actions
    Ratification de la cooptation des ministres des Finances et de l’Intérieur au conseil de surveillance

    MAROC Telecom rassemble ses actionnaires. L’opérateur a tenu son assemblée générale ordinaire, mardi 22 avril, dans l’objectif d’entériner plusieurs résolutions. A commencer par la validation des rapports financiers, des comptes consolidés de l’exercice 2013 ainsi que l’approbation des conventions visées par le rapport spécial des commissaires aux comptes dont le mandat devrait être reconduit pour trois ans supplémentaires.
    Parallèlement, les actionnaires devront se prononcer (une simple formalité) sur la proposition d’un dividende de 6 DH par action qui sera mis en paiement à partir du 2 juin 2014.
    La réunion vise également de donner le feu vert pour reconduire le programme de rachat d’actions en cours. La nouvelle phase du programme compte toujours sur l’acquisition de 0,17% du capital, soit 1,5 million de titres. Le démarrage de l’opération est prévue pour le 5 mai prochain pour une durée de 18 mois.
    Dans ce sens, l’assemblée générale autorise expressément la mise en place d’un contrat de liquidité sur la Bourse de Casablanca. Adossé au programme de rachat, le nombre de titres visé par ce contrat ne peut dépasser 20% du nombre total visé par le programme de rachat, ce qui représente 300.000 actions.
    Sur un autre registre, l’assemblée générale devrait confirmer la cooptation de deux ministres en tant que membres du conseil de surveillance. Il s’agit particulièrement de Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances ainsi que Mohamed Hassad, ministre de l’Intérieur.

    Les investissements se poursuivent

    MAROC Telecom entend déployer des moyens financiers et technologiques pour soutenir le secteur. En vue d’améliorer la qualité de service et réduire la fracture numérique sur le continent africain, l’opérateur a entamé une enveloppe d’investissements de 4 milliards de DH. Cette enveloppe entre dans le cadre du programme de financement qui s’étale jusqu’en 2015.
    Sur le plan national, l’opérateur a pu mobiliser 39 milliards de DH sur les dix dernières années. Le montant des investissements en 2013 s’est élevé à 3,6 milliards de DH, soit 17% du chiffre d’affaires. Ceci dit, deux grands projets de modernisation des réseaux ont été lancés. Le groupe promet donc, à travers ces chantiers, d’améliorer les débits ADSL pour ses usagers, et aussi assurer la transition vers les prochaines générations du réseau mobile (4G). A l’international, le groupe a déployé un câble en fibre optique à travers ses filiales africaines. Le câble transafricain relie ainsi le Niger au Maroc, en passant par le Burkina Faso, le Mali et la Mauritanie. Ce projet a nécessité plus de 220 millions de DH d’investissements.

    A. Lo

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc