×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Analyse

Le fonds Actis au Club de L’Economiste
Le plan pour Redal et Amendis

Par L'Economiste | Edition N°:4259 Le 21/04/2014 | Partager
Reprofilage de la dette, financement du BFR, les impératifs
Pas d’augmentation sur le prix de distribution

Source: Actis
Avec 9 milliards de DH d’investissement, Actis veut créer un leader marocain d’ici 2020 avec des visées sur le reste de l’Afrique. L’enjeu est de faire du Maroc un hub continental pour le pôle énergie du fonds

LE fonds britannique Actis est prêt à poser bagages au Maroc. Un an après l’accord conclu avec Veolia pour la reprise des activités du gestionnaire délégué d’eau et d’électricité de Redal (Rabat et Salé) et d’Amendis (Tanger et Tétouan), un long processus a été mené. En décembre 2013, les protocoles et avenants ont été préparés pour démarrer les délibérations par les communes. «Sur les 35 communes, 7 ont déjà approuvé l’offre Actis», annonce David Grylls, associé Actis en charge du pôle Energie et Infrastructures en Afrique. Grylls était l’invité du Club de L’Economiste.
Les Britanniques sont venus avec une double proposition financière que technique, la plus complète possible. L’enjeu est avant tout de redresser les comptes des entreprises qui souffrent d’un endettement important et d’une augmentation de leurs besoins en fonds de roulement (BFR). Le plus important est d’assurer une continuité de service en gardant les mêmes standards au client. Actis compte procéder à un reprofilage de la dette pour 5 ans afin de maintenir, voire augmenter la capacité d’investissement. Le fonds va avoir recours à la trésorerie des concessions pour résoudre les difficultés sans interruption du contrat de gestion déléguée.
Actis s’engage aussi à réaliser des investissements supérieurs aux prévisions.
Justement, beaucoup de chantiers programmés dans le contrat de concession n’ont pas été réalisés dans les délais impartis. Actis propose que Redal et Amendis investissent en tant que délégataire 9,5 milliards de DH entre 2014 et 2035, dont 3 milliards d’ici 2020 (63,3% pour Rabat et Salé et le reste pour Tanger et Tétouan). Il est prévu d’étendre les réseaux, les unités de pompage mais également de mise en place de solution de dépollution en particulier pour la ville de Salé. Le projet se base sur le développement d’un accès généralisé aux services publics et une augmentation des taux de couverture. Après les challenges rencontrés  dans la gestion déléguée, les autorités sont plus que jamais regardantes sur le choix de leur partenaire. «L’essentiel des requêtes portent sur l’amélioration du service à la clientèle et d’honorer les engagements du contrat», explique David Grylls. Du côté des consommateurs, le prix est un élément primordial. Le business plan d’Actis au Maroc a été élaboré sur la base d’un tarif de distribution constant à l’exception de hausses liées aux révisions contractuelles suite à l’inflation. Evidemment, le tarif de distribution n’intègre pas le coût de la production qui est hors du contrôle d’Actis.
Actis s’engage à apporter des améliorations rapides en 3 mois soit à mi-chemin de son plan de 200 jours pour des améliorations rapides en partenariat avec les autorités. Ainsi, le management s’engage à avoir les premiers résultats mesurables en 3 mois.


IL. B.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc