×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Europe

Politique de la pêche
Dernière phase de la réforme

Par L'Economiste | Edition N°:4258 Le 18/04/2014 | Partager
Les règles du Fonds européen votées par les députés
Objectif: améliorer la sécurité et les conditions de travail…
Soutien aux jeunes pêcheurs

L’Union européenne permettra aux pêcheurs d’investir dans des outils de pêche plus sélectifs pour éviter la surpêche ou encore le rejet de poissons en mer

LES Européens sont très actifs ces derniers temps en ce qui concerne les dossiers de l’agriculture et de la pêche. Cette fois-ci, les députés ont voté le 16 avril dernier les nouvelles règles de fonctionnement du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP). Elles sont destinées à aider les pêcheurs à se conformer aux exigences de la nouvelle politique commune de la pêche en vigueur.
Les pêcheurs devront être mieux lotis. Le Fonds européen devra leur permettre de respecter l’interdiction des rejets de poisson en mer, à améliorer la sécurité, les conditions de travail, la collecte des données et les infrastructures portuaires, indique un communiqué du Parlement européen.  Le volet sur la collecte et la gestion des données de la pêche a été amélioré. Les députés ont veillé à ce que 520 millions d’euros du budget du FEAMP soient alloués à cette collecte.
Une attention particulière est accordée aux jeunes pêcheurs de moins de 40 ans. Ils se verront accorder un soutien individuel à l’installation jusqu’à 75.000 euros s’ils achètent un navire de pêche artisanale ou côtière entre 5 et 30 ans et s’ils disposent d’une expérience professionnelle de 5 ans dans le secteur.
Le Fonds interviendra également pour le retrait, le remplacement et la modernisation des moteurs des bateaux de 24 mètres maximum. Pour les navires entre 12 et 24 mètres, la puissance du nouveau moteur devra être inférieure à celle du moteur remplacé. Cependant, l’amendement qui propose de réintroduire des financements pour la rénovation de la flotte de pêche a été rejeté. Le Conseil devrait approuver l’accord dans les semaines à venir, pour être publié au Journal officiel de l’UE.
Le règlement FEAMP est le dernier des trois textes législatifs sur la réforme de la politique commune de la pêche à avoir été adopté. Les deux autres textes (déjà en vigueur) concernent le règlement sur la réforme de la politique commune de pêche et celui sur l’organisation commune des marchés dans le secteur des produits de la pêche et de l’aquaculture.
Une autre directive fait référence à la planification de l’espace maritime. Elle limitera notamment les excès de réglementation et réduira la complexité administrative, indique la Commission européenne. Le fait de gagner «une, deux ou trois années pour les investissements dans l’aquaculture ou les énergies renouvelables en haute mer pourrait entraîner des bénéfices économiques représentant entre 60 millions euros et plus de 600 millions d’ici 2020».


Fatim-Zahra TOHRY

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc