×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Sahara: Rabat veut une implication directe d’Alger

Par L'Economiste | Edition N°:4253 Le 11/04/2014 | Partager
Le voisin de l’Est est directement concerné par les négociations, selon Mbarka Bouaida
Elle a insisté sur l’importance du recensement de la population à Tindouf

Mbarka Bouaida, ministre déléguée aux Affaires étrangères, a insisté sur «l’importance d’une reconnaissance, de la part du Conseil de sécurité, des efforts menés par le Maroc pour aboutir à une solution politique».

A quelques jours du vote de la nouvelle résolution du Conseil de sécurité sur le Sahara, Mbarka Bouaida, ministre déléguée aux Affaires étrangères, reste sereine. Elle a souligné, lors de son intervention au forum de la Map, organisé hier à Rabat, que le Maroc assure une interaction positive avec le système des Nations Unies, notamment à travers le renforcement de la protection des droits de l’homme dans la région, et l’ouverture aux différents représentants du Conseil des droits de l’homme. Et «contrairement aux autres parties au conflit, nous avons renforcé notre collaboration avec le Haut commissariat aux réfugiés, surtout pour l’organisation des mesures de renforcement de la confiance, comme l’échange de visites familiales», a indiqué la ministre. Pour les attentes de Rabat concernant la nouvelle résolution du Conseil de sécurité, Bouaida a affirmé qu’il s’agit notamment de «l’importance d’une reconnaissance, de la part de cette instance onusienne, des efforts menés par le Maroc pour aboutir à une solution politique». Il s’agit également de «maintenir le soutien à la proposition marocaine relative au plan d’autonomie. Car, cette initiative constitue un premier pas vers la résolution de ce dossier». Parallèlement, Bouaida a estimé que «le Conseil de sécurité doit aussi appeler toutes les parties prenantes à s’impliquer davantage dans les négociations». Elle a estimé qu’il s’agit de 3 parties, car l’Algérie est directement concernée par ce processus. D’ailleurs, la ministre a considéré que cette instance onusienne doit également «exhorter le voisin de l’Est à permettre l’organisation d’un recensement des populations à Tindouf». A cela s’ajoute l’inévitable reconduction de la mission de la Minurso. Celle-ci sera votée quelques jours seulement après la visite de John Kerry, secrétaire d’Etat américain, au Maroc. Le communiqué final de la 2e session du dialogue stratégique Maroc-Etats-Unis avait «confirmé la position américaine mettant l’accent sur le caractère sérieux et crédible de la proposition d’autonomie». Néanmoins, Bouaida a précisé que «l’action du Maroc s’inscrit dans un processus global, et n’est pas liée à des événements ponctuels comme le renouvellement de la mission de la Minurso». D’ailleurs, la prochaine rentrée parlementaire, qui démarre aujourd’hui, connaîtra l’examen de la loi organique sur la régionalisation avancée, qui a un impact direct sur le Sahara. Surtout que «le plan d’autonomie devra s’inscrire dans le cadre du déploiement de la régionalisation avancée au niveau de l’ensemble du Royaume», a noté la ministre.

 

M.A.M.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc