×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie Internationale

Le marché des introductions en Bourse en ébullition

Par L'Economiste | Edition N°:4243 Le 28/03/2014 | Partager
L’Asie et l’Europe représentent la grosse part
Plusieurs opérations dans les tuyaux

Le marché mondial des introductions en Bourse a enregistré, au 1er trimestre 2014, un regain d'activité. Avec un total de 239 introductions, soit 47% de plus qu'en 2013 sur la même période. Les fonds levés se sont eux envolés de 82%, à environ 44,3 milliards de dollars

Facebook, Candy Crush, le chinois Alibaba (spécialisé dans l’e-commerce), Euronext….  Ce sont là les nouvelles stars qui s’introduisent en grande pompe à Wall Street. Un témoignage de l’euphorie retrouvée autour des introductions en Bourse (IPO) tant en termes de volumes que de valeur, au 1er trimestre 2014. Les cabinets spécialisés comme EY (Ernst & Young), PWC ou encore Dealogic, anticipent la poursuite de cette tendance au cours de l’année.
Au total, 239 introductions en Bourse ont eu lieu dans le monde au 1er trimestre 2014, soit 47% de plus qu'en 2013 sur la même période, selon une étude de EY. Les fonds levés se sont eux envolés de 82%, à environ 44,3 milliards de dollars. D’après Dealogic, les 214 cotations depuis janvier ont permis de lever 41,7 milliards de dollars (+67%). C’est le meilleur trimestre enregistré depuis 2011.  Pour les économistes d’EY, le contexte est «très favorable aux introductions en Bourse avec des fondamentaux économiques sains et de fortes liquidités». A cela s’ajoute la montée en puissance des fonds de capital-investissement et de capital-risque. Ils sont engagés dans plus de 30% des opérations mondiales au 1er trimestre. L’engouement des marchés asiatiques est très net. L'Asie domine le secteur (au premier trimestre 2014) tant en termes de nombres d'IPO (103) que de capitaux levés (16,9 milliards de dollars). Les Etats-Unis devraient se démarquer, aussi, par de nouvelles opérations dans les secteurs de la santé, des technologies et de l’énergie. Un appétit pour le business relevé aussi par le cabinet d’audit et de conseil PwC qui estime que plusieurs sociétés du secteur de la distribution et de la consommation devraient réaliser des opérations au premier semestre 2014. A Londres, les récentes introductions en Bourse de Lenta, d'AO World, de Poundland, de Pets at Home et de Boohoo.com témoignent de cette tendance. D’autre part, les privatisations devraient augmenter.
Les différentes places européennes ont tiré leur épingle du jeu, signe d’une période de reprise durable. En France, une pluie d’IPO pourrait même laisser craindre un trop-plein, d’après Les Echos France. Dans L’Hexagone, «plusieurs cotations atteignant plusieurs millions d’euros de levées, voire autour du milliard d’euros, sont attendues: Elior, Alstom Transport, Atos Worldline, Coface, Spie ou encore Labco...».


F. Z. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc