×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Energie solaire: Les équipementiers se positionnent

Par L'Economiste | Edition N°:4223 Le 28/02/2014 | Partager
Les pompes à eau photovoltaïques séduisent les agriculteurs
L’Iresen accorde une enveloppe de 75 millions de dirhams à la R&D

L’utilisation des panneaux thermiques au lieu des chauffe-eaux classiques ne fait toujours pas l’unanimité au Maroc. Echaudés par le manque de formations des revendeurs, les Marocains sont toujours méfiants d’une technologie qui pourtant a fait ses preuves ailleurs

La 3e édition de Salon international de l’énergie solaire et l’efficacité énergétique, grâce à sa partie exposition, est une occasion pour les visiteurs ou les professionnels de découvrir les formes alternatives de production d’énergie. Nombre d’agriculteurs étaient présents pour se renseigner sur les panneaux photovoltaïques permettant de pomper de l’eau par exemple. Un des produits ayant le plus impressionné reste le chauffe-eau thermodynamique, qui utilise les calories présentes dans l'air afin de chauffer un liquide caloporteur. Ce fluide restitue ensuite la chaleur au ballon pour produire de l’eau chaude. Ce qui constitue une avancée notable pour le respect de l’environnement, mais reste peu accessible vu que la fourchette de prix débute à 20.000 dirhams.  
Bien que la partie animation scientifique a connu un couac au démarrage, plusieurs personnalités invitées à s’exprimer durant le Forum se sont désistées (notamment les ministres de l’Enseignement supérieur et de l’Energie, Lahcen Daoudi et Abdelkader Amara).
Malgré ce faux démarrage, les allocutions des représentants des différents agences et instituts publics ont présenté à l’auditoire le constat de leurs actions respectives. «Le marché connaît une certaine attente, bien qu’il existe un certain intérêt de la part des Marocains. Il faut travailler sur la démonstration de réussite, afin de créer un effet d’entraînement», constate Nabil Saimi, directeur de la Coopération internationale de l’Agence marocaine pour l’énergie solaire (Masen).
L’Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ADEREE) a profité de l’événement pour avancer quelques réalisations à son actif, comme la mise en ligne d’une carte permettant d’identifier, de façon claire et précise, les zones propices à l’implantation de futurs parcs de production d’énergies renouvelables (éolienne, solaire et biomasse). Le forum a aussi été l’occasion pour l’Institut de recherche en énergie solaire et en énergies nouvelles (IRESEN), de faire le point sur leur segment recherche et développement. Ainsi, sur les 75 millions de dirhams alloués à la recherche par l’Iresen, 70% sont destinés aux universités et les 30% restants vont aux différentes entreprises du secteur. L’édition de cette année a débuté le 26 février et se terminera le 1er mars. En plus d’offrir un contact direct aux professionnels d’un secteur qui reste mal connu du grand public et un forum «scientifique» en la matière, elle se veut une plateforme B to B aux opérateurs nationaux et internationaux du solaire en particulier et de l’énergie en général.


Amine ATER 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc