×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Entreprises

Enseignement à distance
La BAD apporte son appui

Par L'Economiste | Edition N°:4223 Le 28/02/2014 | Partager
Un don de 9,42 millions de DH à l’UIR
Objectif: contribuer au développement du e-learning
Les engagements de la BAD envers le système éducatif s’élèvent à 4,3 milliards de DH

Pour Yacine Fal, nouvelle représentante de la BAD au Maroc, «l’implication de notre institution dans le domaine de l’éducation vise à apporter une réponse adéquate à l’employabilité des jeunes

LA Banque africaine de développement (BAD), premier bailleur de fonds du Maroc, apporte un soutien supplémentaire à l’amélioration de l’offre d’enseignement supérieur. Elle vient, en effet, d’octroyer à l’Université internationale de Rabat (UIR) un don de  9,42 millions de DH pour appuyer l’usage des technologies de l’information et de la communication dans cet établissement. L’objectif est de «préparer une génération de diplômés capables d’intégrer la société de la connaissance», a souligné la nouvelle représentante résidente de la BAD au Maroc, Yacine Fal, lors de la cérémonie de signature de l’accord, jeudi dernier à Rabat. Concrètement, l’appui de la BAD permettra à l’UIR de développer un programme d’enseignement à distance et de valoriser ainsi son patrimoine numérique. Une initiative saluée par Abdelhafid Debbah, SG du ministère de l’Enseignement supérieur, qui considère que le développement du e-learning constitue un moyen de faire face à la massification du système qui pèse sur les finances publiques.
Selon lui, l’accompagnement de la BAD permettra aux étudiants de parfaire leur formation. En fait, ce n’est pas le premier appui de la BAD au système de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle. «Il s’agit de la 10e opération de notre groupe dans ce secteur», a précisé Yacine Fal. En effet, le don attribué à l’UIR porte le montant des engagements cumulés de cette institution dans le système éducatif à près de 4,3 milliards de DH. «L’implication de la BAD dans ce chantier vise à apporter une réponse adéquate à l’employabilité des jeunes qui constitue aujourd’hui une préoccupation fondamentale du Maroc», a ajouté Yacine Fal. Pour elle, l’intervention de son groupe est primordiale. Car, «ce sont pas moins de 300.000 jeunes Marocains qui arrivent chaque année sur le marché du travail sans aucune qualification», a-t-elle déploré. Cela dit, la Banque veut confirmer son soutien à l’employabilité des jeunes diplômés pour contribuer à la baisse du chômage. Pour sa première sortie officielle, la nouvelle représentante de la BAD a tenu à rappeler que l’enveloppe débloquée au profit du Maroc depuis janvier 2013 s’élève à 33,5 millions de DH.
H. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc