×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Le concert international de musique rend hommage à Mozart

Par L'Economiste | Edition N°:4221 Le 26/02/2014 | Partager
Une finale sur du Tchaïkovski, Beethoven et Prokofiev
6 candidats se disputeront le 1er prix, le grand prix du jury et le prix Mozart

Du 3 au 8 mars, l’Orchestre philharmonique lance son 14e concours international de musique du Maroc. 6 candidats s’affronteront à Casablanca, puis à Rabat

AVIS aux mélomanes: l’Orchestre philharmonique du Maroc (OPM) poursuit sa saison avec le concours international de musique (CIMM). Une aventure musicale qui a aujourd’hui 14 ans et qui, chaque année, présente au public marocain de jeunes pianistes virtuoses venus des quatre coins du monde.
Ainsi, du 3 au 8 mars prochain, Mozart, Beethoven, Tchaïkovski, Chopin et Prokofiev seront interprétés par 6 jeunes musiciens de talent. S’affronteront alors en musique les Russes Yulia Chaplina et Ilya Rashkovsky, le Géorgien Tamar Beraia, le Japonais Tomoki Sakata, le Chinois Aristo Sham et le Français François Dumont. Un concours à l’issue duquel un seul remportera le 1er prix, attribué l’an dernier à Sara Danesh, une jeune américaine d’origine iranienne. Les finalistes seront jugés sur une œuvre de leur choix parmi 3 concertos de Tchaïkovski, Beethoven et Prokofiev. 
L’originalité sera également au rendez-vous en cette 14e édition. En effet, lors de la finale, le public aura aussi son mot à dire et pourra voter pour son candidat favori, tout comme l’Orchestre qui accompagnera les candidats tout le long des épreuves. Et pour la 1re fois, Mozart sera le compositeur-vedette des demi-finales (lundi 3 et mardi 4 mars au Rialto de Casablanca, à 20h) durant lesquelles les candidats s’affronteront sur la musique du compositeur. De plus, un nouveau prix rendant hommage à Mozart est à remporter.
A l’issue des demi-finales, seuls 3 candidats se disputeront la finale du vendredi 7 mars qui, elle, aura lieu au théâtre Mohammed V de Rabat. Un concert de gala est également prévu le samedi 8 mars au Rialto.
Avec son partenaire historique, le groupe Crédit du Maroc, l’OPM a initié ce concours afin de faire valoir le talent de jeunes pianistes devant un jury international composé de grands noms de la musique classique. Le président du jury n’étant autre que l’une des personnalités les plus marquantes de la pensée moderne de l’art du piano : le professeur, écrivain et pianiste Jean Fassina qui préside ce jury pour la 7ème fois cette année. Le musicien a à son actif plus de 40 ans d’expérience dans l’enseignement. Une carrière ayant produit de nombreux succès internationaux.
Celui qui s’occupe de sélectionner les candidats est Marian Rybicki, directeur artistique du CIMM. Ce professeur (depuis 35 ans) de l’École normale de musique de Paris Alfred Cortot sillonne le monde et sélectionne chaque année jusqu’à 200 prodiges. Ses principaux lieux d’investigation sont la Julliard school de New York, la Toho university de Tokyo, le Conservatoire Tchaïkovski de Moscou ou encore le Conservatoire national de Paris. Plus que quelques jours pour assister à cette bataille musicale qui consacrera, cette année encore, un jeune pianiste prodige.

Sanaa EDDAÏF

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc