×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Maroc-USA: La coopération par les langues

Par L'Economiste | Edition N°:4218 Le 21/02/2014 | Partager
Une délégation de l’Independent school district a rencontré Rachid Benmokhtar
Objectif: mieux se connaître pour briser les préjugés sur le monde arabe

Les membres de la délégation américaine de l’Independent school district ont pour objectif de renforcer les échanges entre les écoles marocaines et cet établissement, le seul à dispenser des cours en arabe dans le district du Texas. Cela concerne les élèves mais aussi le corps enseignant

Forger un nouveau partenariat dans le secteur éducatif avec le Maroc. Tel est l’objectif de Ahmed Yanouri, membre du Word affairs councils, qui a conduit une délégation de responsables du «Independent school district» (ISD) à Rabat. Ils se sont d’ailleurs entretenus avec Rachid Benmokhtar, ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle afin d’identifier les pistes de partenariat. L’idée est de renforcer les échanges entre les écoles marocaines et l’ISD, unique établissement à dispenser des cours en arabe dans le district du Texas. Concrètement, la délégation de Yanouri propose des programmes d’échanges d’étudiants entre les deux pays. Des lycéens qui vont aux Texas en stage linguistique et des Américains viendront au Maroc. «Ce qui permettra de rapprocher les deux cultures et de briser les préjugés sur le monde arabe», souligne Bhavani Parpia, coordinatrice à l’ISD. Son collègue, Steve Chapman, abonde dans le même sens: «une telle action permettra de promouvoir la tolérance». Les responsables de cette école proposent aussi des programmes d’échanges d’enseignants. Le but recherché étant également de renforcer l’apprentissage de la langue arabe. En fait, l’ISD dispose déjà de partenaires au Maroc. Il s’agit d’écoles privées à Agadir, Casablanca et Rabat. Aujourd’hui, l’ambition de cette délégation est d’élargir le partenariat au secteur public. En attendant, Ahmed Yanouri veille à diffuser les valeurs du Maroc. C’est dans ce sens qu’une délégation d’enseignants a effectué une visite au Maroc en 2012. Ils ne se sont pas contentés de rencontrer leurs homologues marocains mais aussi les militants associatifs et les hommes politiques. Normal dans la mesure où le World affairs councils, à l’origine de cette initiative, œuvre dans différents domaines, notamment économique et politique. D’ailleurs, la rencontre organisée à Oujda avec les responsables marocains a été axée sur les relations maroco-algériennes. Ahmed Yanouri prévoit d’organiser une nouvelle visite pour permettre aux enseignants de mieux comprendre les spécificités du Maroc, notamment son histoire, sa culture et son économie. En fait, les caractéristiques du Royaume seront intégrées dans le cursus académique des écoles américaines au Texas.


H. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc