×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Europe

    Investissements: L’opération séduction de Hollande

    Par L'Economiste | Edition N°:4215 Le 18/02/2014 | Partager
    Un régime de TVA spécial aux importateurs
    Une aide financière à l’implantation des start-up
    Des visas plus rapides pour les hommes d’affaires

    «La France n’avait pas peur des investissements étrangers et n’entendait pas se protéger», a souligné hier 17 février le président François Hollande lors du Conseil stratégique de l’attractivité. Le premier défi, dit-il, est d’attirer plus d’investissements des pays émergents

    FUSION de l’Agence française des investissements internationaux (AFII) et d’UbiFrance, des aides aux implantations de start-up étrangères et des simplifications administratives en douane...  La France cherche coup à coup à améliorer son attractivité. D’où la tenue, hier 17 février, du Conseil stratégique de l’attractivité en présence d’une trentaine d’investisseurs internationaux. Les patrons de Volvo, Bosch, Siemens, Samsung, Intel, Nestlé ou General Electric… mais aussi des responsables de fonds koweïtien, qatari et chinois ou d’entreprises de pays émergents étaient conviés à l’Elysée.
    Le président François Hollande leur a annoncé la création d’un interlocuteur unique et d’une aide de 25.000 euros pour l’implantation en France des start-up étrangères. De même, les filiales d’entreprises étrangères qui s’y installent pourront à l’avenir bénéficier de l’intervention de la Banque publique d’investissement.
    Les attentes des investisseurs sont aussi d’ordre fiscal. Pour apaiser leurs craintes, le président français leur a annoncé la simplification en 2015 du régime de TVA applicable aux entreprises importatrices. Avec à la carte, la dématérialisation (avant la fin de l’année) de toutes les procédures en douane à l’import et à l’export.
    Dimanche dernier, Nicole Bricq, la ministre du Commerce extérieur, avait annoncé une réduction des délais d’obtention de visas pour les hommes d’affaires étrangers. Hollande le confirme: «Les entrepreneurs ou les chargés d’affaires qui se rendent régulièrement dans notre pays pour des échanges économiques auront désormais des visa longue durée, c’est-à-dire cinq ans avec délai d’obtention réduit à 48 heures». De même, des démarches seront accomplies pour faciliter l’arrivée des touristes étrangers en France, notamment ceux en provenance de pays émergents.
    L’Hexagone porte une attention particulière aux étudiants. Même si la circulaire Guéant a été abrogée, l’arrivée d’étudiants et de chercheurs étrangers en France reste souvent compliquée, de l’avis de plusieurs observateurs. Restrictions administratives, visite médicale, un compte alimenté... «Il faut aujourd’hui passer à une autre culture pour l’accueil des étudiants étrangers», recommande Geneviève Fioraso,  ministre de l’Enseignement supérieur, citée par les Echos France.
    Comme annoncé, un «passeport talent» verra également le jour pour mieux recevoir les innovateurs et les créateurs. Cet outil offrira une durée de séjour de quatre ans pour les jeunes diplômés qualifiés, les créateurs, les investisseurs, les mandataires sociaux et les travailleurs hautement qualifiés.  Les étudiants et les chercheurs étrangers seront également accueillis plus facilement. Ils bénéficieront d’une carte de séjour dont la durée correspondra exactement à la durée de leurs études ou de leurs recherches. Aujourd’hui, la France cible les étudiants originaires de la Corée, d’Indonésie, du Japon, de l’Inde, du Brésil mais aussi des Etats-Unis. L’Afrique reste dominante (43% des 288.500 étudiants étrangers en France). (Voir aussi page 6 pour les mesures concernant le Maroc).
    F. Z. T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc