×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Régions

    Les riads de luxe sortent de la médina

    Par L'Economiste | Edition N°:4213 Le 14/02/2014 | Partager
    Le Clos des Oliviers a opté pour Lamhemdia Ouirgane, à 10 km de la ville
    La nature tient un rôle important dans le site d’hébergement
    L’ensemble a nécessité un investissement de 30 millions de DH

    Niché sur les versants de l’Atlas dans un site loin du voyeurisme, le Riad a été construit avec tout le confort d’un établissement de luxe. Ci-dessus, une de ses deux piscines

    C’EST la tendance à Marrakech. De plus en plus de propriétaires s’éloignent de la maison d’hôtes classique pour offrir un plus aux amateurs de ce type d’hébergement. Le Clos des Oliviers, lui, a opté pour la nature. Son propriétaire, président-fondateur du réceptif casablancais S’tour Voyages, Az-Eddine Skalli, fait ainsi d’une pierre deux coups: un site d’hébergement excentrique et un espace pour le team building. Skalli vient en effet de franchir une nouvelle étape professionnelle en investissement le segment de l’hébergement touristique pour plus de 30 millions de DH. La maison d’hôtes, qu’il se plaît à appeler «lieu d’hébergement», est nichée sur les hauteurs du douar Lamhemdia Ouirgane, à 10 km du centre- ville de Marrakech, sur la route de Ouarzazate. Une région encore bien préservée où les visiteurs peuvent pratiquer différents sports-loisirs à la demande, dont notamment plusieurs types de randonnées (pédestre, équestre…), golf, vélo, cheval, montgolfière, visite de musées…
    Depuis trois ans, Az-Eddine Skalli parcourt ce petit «paradis terrestre», qu’il a bâti ici, sur les versants de l’Atlas. Une oliveraie de plus d’un hectare, à l’abri des regards mais surtout du voyeurisme des jet-setters de la ville ocre.
    La bastide couplée d’une villa est bâtie autour d’un patio surmonté d’une verrière, offrant 12 suites de 35 m2 chacune dans un décor épuré alliant le traditionnel marocain au contemporain. Le Clos des Oliviers est doté de deux piscines, d’un hammam-spa, d’une cossue salle de réunion d’une capacité de 40 personnes, en style théâtre, et surtout des jardins sur plus d’un hectare pouvant accueillir plus de 300 personnes pour des événements en tout genre: team building, mariages, anniversaires… Dans cet ensemble d’hébergement hors du commun, la nature tient un rôle prépondérant. Pour son promoteur, le Clos des Oliviers se veut simplement un lieu de vie, de détente et de culture. «Notre philosophie prend sa source dans les fondements du tourisme responsable et durable», se réjouit Skalli. Pour lui, le challenge est d’œuvrer tous les jours pour un tourisme porteur de développement économique et social. Skalli fait allusion au projet du centre de formation gratuite en cours de construction. Ce centre qui sera installé dans l’enceinte du domaine dispensera des cours de cuisine du terroir aux jeunes filles du douar. En attendant, la cuisine entièrement équipée du Clos des Oliviers est à la disposition des hôtes qui souhaitent concocter eux-mêmes leurs plats ou à la commande pour déguster des recettes du terroir.

    B. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc