×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Espaces Saada: Vers le modèle start-up!

Par L'Economiste | Edition N°:4210 Le 11/02/2014 | Partager
Un reengineering permanent des process
5 projets prévus en 2014 dans 5 villes

Des jeunes dynamiques, motivés et qui ont de l’humour. C’est le profil type des équipes des Espaces Saada dont la culture c’est le «PEPS»: partage, engagement, performance et saada (joie)

Après plus de 10 ans d’existence, Espaces Saada, le pôle immobilier social et moyen standing du groupe Palmeraie Développement, s’invente un nouveau modèle. Celui d’une entreprise dynamique, innovante, sans cesse dans une démarche de remise en question et qui réalise des croissances rapides. Un peu à la manière d’une start-up, comme dirait son management.
Il y a maintenant trois ans, l’entreprise a pris un nouveau virage avec une organisation revisitée, un rajeunissement des équipes (un maximum d’âge de 33 ans) et une nouvelle culture (voir illustration). Concurrence oblige! Et ça continue. «Etre au service de nos clients nous impose un reengineering permanent de nos process», explique Amine Guennoun, directeur général.
Espaces Saada a, par ailleurs, placé la satisfaction client au centre de sa stratégie. Des formations dédiées aux commerciaux et aux chargés de clientèle ont ainsi été lancées. La gestion des flux d’appels, des demandes et réclamations de la clientèle a également été optimisée.
Le spécialiste du logement social met, en outre, le paquet en matière de production d’unités. Il en construit actuellement près de 10.000 par an, avec comme objectif d’en livrer 100.000 d’ici 2020. Pour 2014, quelque cinq nouveaux projets économiques sont prévus à Casablanca, Marrakech, Martil, Oujda et Skhirate. «Ces projets répondent aux engagements d’Espaces Saada en faveur de la qualité du bâti, de l’environnement et des équipements. Ils sont aussi connectés aux infrastructures et aux transports publics», insiste Gennoun.
Sur le plan commercial, l’entreprise aux 21 projets immobiliers cartonne. En 2012, elle a réussi à doubler ses ventes, avec près de 20.000 réservations. Son dernier projet à Casablanca, Fadaat Al Mohit, a été commercialisé à plus de 80% en l’espace de quelques mois de son lancement.


A. N.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc