×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Université Agdal-Rabat
Le pôle technologique de Tamesna sur les rails

Par L'Economiste | Edition N°:4210 Le 11/02/2014 | Partager
n Les travaux démarreront incessamment
Le projet, de 150 millions de DH, sera opérationnel dans 2 ans
Mais des formations seront lancées dès septembre

L’université Mohammed V Agdal-Rabat aménagera toute une Cité de l’innovation dans le nouveau pôle technologique. Son premier noyau sera ouvert dès cette année au niveau de Madinat Al Irfane

Le premier coup de pioche du projet de construction du pôle technologique d’excellence de l’Université Moham-
med V Agdal-Rabat à Tamesna ne devrait plus tarder. «Le dossier d’appel à candidatures pour les architectes est presque finalisé. Nous envisageons d’entamer les travaux incessamment», annonce Wail Benjelloun, président de l’université. Le terrain devant abriter le projet, d’une superficie de 12 ha, a été mis à disposition par le groupe Al Omrane dans le cadre d’une convention signée en 2013. «Le coût total du projet avoisine les 150 millions de DH, dont 60 millions déjà budgétisés pour cette année», précise Benjelloun.
Le nouveau pôle technologique, situé en face de la nouvelle zone industrielle de Tamesna, devrait être pleinement opérationnel d’ici deux ans. Néanmoins, certaines formations, comme l’informatique et la gestion, pourront démarrer dès septembre prochain.
Grâce à ce projet, l’université ambitionne de participer au développement de la recherche scientifique et de l’innovation. Toute une Cité de l’innovation y sera aménagée. Son premier noyau sera ouvert dès cette année au niveau de Madinat Al Irfane. Il sera ensuite transféré au pôle de Tamsena.
L’université entend également répondre aux besoins de la région en matière de compétences. Plusieurs formations dans le textile, le business, la gestion et la micro-informatique sont au menu. Elles seront lancées dans le cadre de licences professionnelles, sans oublier des modules dédiés à des techniciens.
«Notre proximité avec la zone industrielle nous permettra de mieux connaître les besoins des entreprises et de placer plus facilement nos étudiants en stage ou en formation alternée», relève le président de l’université. D’ailleurs, les industriels seront associés à la gestion et au choix des programmes à financer.
L’université Mohammed V Agdal-Rabat s’investit depuis quelques années déjà dans la recherche. Ses publications scientifiques dans des revues internationales indexées sont passées de 90 en 2009 à 450 aujourd’hui. Elle espère aussi améliorer son classement à l’international, mais cela nécessitera des moyens humains et financiers considérables. «Avec les départs à la retraite, nous risquons de perdre près de 50% de nos enseignants à l’horizon 2020», s’inquiète Benjelloun. Mais difficile d’assurer la relève avec le peu de postes budgétaires accordés. 


Noureddine EL AISSI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc