Entreprises

Hydrocarbures
Un investissement de 3 milliards de DH chez Winxo

Par | Edition N°:4202 Le 30/01/2014 | Partager
Un terminal pétrolier à Jorf Lasfar
Un centre emplisseur de gaz à Mohammedia
Nouvelle identité visuelle pour CMH

La nouvelle identité visuelle du pétrolier sera déclinée sur l’ensemble de ses 200 stations-service

COMME annoncé en exclusivité par L’Economiste, la Compagnie marocaine des hydrocarbures (CMH) vient de changer de dénomination et devient Winxo (voir aussi l’édition du 30 décembre 2013). Une appellation à consonance anglo-saxonne qui vient offrir à l’entreprise une notoriété internationale pour soutenir ses projets à l’export. Le changement d’identité visuelle qui sera décliné sur les 200 stations-service de l’entreprise va nécessiter un investissement de 600 millions de DH.
Cette transformation a été accompagnée par un bond en termes de qualité de service et de sécurité.  Justement, le professionnel des hydrocarbures vient de mettre sur pied un plan d’investissement ambitieux. «Sur les prochaines années, nous allons investir pas moins de 3 milliards de DH dont 30 à 40% en fonds propres», annonce Hassan Agzenai, président du groupe. Ce budget sera destiné à trois grands projets. Le plus important porte sur la construction d’un terminal pétrolier au port de Jorf Lasfar.
Sur un terrain de 22 hectares, l’infrastructure sera destinée à l’importation, le stockage et l’exportation de carburant avec une capacité de 600.000 m3. Un budget de 100 à 120 millions de dollars est prévu pour ce terminal de Jorf. «La sécurité d’approvisionnement du Maroc en produits pétroliers ne pouvait plus continuer de reposer essentiellement sur la raffinerie et sur le seul port de Mohammedia», confie Agzenai. Ainsi, Winxo marche sur les pas d’Afriquia qui s’était vu attribuer la concession du terminal 3 du port TangerMed dans le cadre d’un groupement en 2008. Ce qui annonce une concurrence de plus en plus importante avec le raffineur Samir, caractérisée par la montée des volumes d’importations de produits finis. Winxo estime que son nouveau terminal permettra d’augmenter de plus de 50% les capacités totales de stockage de carburant du Maroc. Le terminal aura également une importante vocation à l’export, en particulier vers les pays d’Afrique.
Le projet  sera situé dans la zone
extra-portuaire de Jorf Lasfar. Le terminal est dimensionné pour accueillir des tankers d’une capacité supérieure à 100.000 m3. Pour l’heure, Winxo a pu finir les formalités liées au terrain et prépare le plan du terminal. Le deuxième projet de l’entreprise porte sur la réalisation d’un nouveau centre emplisseur de gaz à Mohammedia. Cette unité sera située à proximité de Somas (Société marocaine de stockage) qui dispose de cavités salines souterraines de stockage de gaz. Cette mitoyenneté permettra de relier les deux sites via des pipelines pour sécuriser le transport. Winxo a de fortes ambitions sur ce marché vu que 2 millions de tonnes de gaz butane sont consommés par an au Maroc. Le dernier volet du plan d’investissement permettra d’accélérer l’activité du pôle immobilier du groupe. Ainsi, l’entreprise réalise, en ce moment, des lotissements industriels à Casablanca en plus de projets immobiliers à travers le pays. 
Winxo (ex-CMH), qui réalise un chiffre d’affaires de 4,7 milliards de DH, veut renforcer son positionnement sur le marché. Le management compte faire passer sa part de marché de 8 à 12% dans les 4 prochaines années. Chaque année, 423.000 m3 de carburants et 9.000 tonnes de lubrifiants ont été vendus par la marque.
Pour assurer l’acheminement des produits, Winxo s’appuie sur une flotte d’une centaine de camions déployés autour de 4 centres de transport et de livraison à Casablanca/Mohammedia, Sidi Kacem, Nador et Agadir. L’entreprise dispose également d’un réseau de pipelines et de caboteurs pour faciliter l’acheminement des produits pétroliers.

65 ans d’histoire déjà!

WINXO, c’est déjà  65 ans d’histoire et d’expérience dans le domaine des hydrocarbures. La naissance remonte à 1947 lorsque le groupe britannique BP Petroleum a créé la société anglo-marocaine des pétroles. Cette dernière devient BP Maroc puis CMH. En 1977, CMH est absorbée par Agip. Le groupe est détenu par la holding Hogespar. La famille Agzenai apparaît comme l’actionnaire majoritaire du groupe. Aujourd’hui, l’entreprise prend un nouveau tournant avec de fortes ambitions mais également une vision citoyenne. Le groupe vient d’ailleurs de créer la Fondation Winxo solidarité.

Ilham BOUMNADE

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc