×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Système d’information RH
    TalentSoft à la conquête du marché

    Par L'Economiste | Edition N°:4183 Le 31/12/2013 | Partager
    L’éditeur de logiciel de développement RH renforce sa présence au Maroc
    De nouveaux rendez-vous pour une série de rencontres avec les DRH
    Les programmes de gestion de la paie restent prépondérants

    Plusieurs modules couvrant tous les cycles de gestion des RH sont disponibles sur la plateforme Saas de TalentSoft. Il est, par exemple, possible de personnaliser les formulaires d’évaluation et d’en analyser les résultats, d’élaborer des «revues» de personnel, de construire des plans RH ou encore de modéliser les scenarii d’activité des collaborateurs

    UN nouvel entrant sur le marché des systèmes d’information RH (SIRH) vient challenger les opérateurs de référence, tels que HR Access, AGIRH ou encore Sage HR. Il s’agit de TalentSoft, un éditeur français de solutions de développement RH, fondé en 2007 et représenté au Maroc  depuis près de deux ans par le cabinet Kertys. L’opérateur, winner du trophée de la meilleure solution de recrutement lors du salon Solutions RH organisé en novembre dernier à Casablanca, voit grand. Pour 2014, il compte renforcer son positionnement et développer sa proximité avec les entreprises marocaines, petites et grandes. Dès le mois de janvier, des «Mardis TalentSoft développement RH» et «Jeudis TalentSoft recrutement», auxquels des DRH et RRH (directeurs et responsables RH) prendront part, seront organisés. «Ce sera l’occasion de les mettre dans le contexte et de les faire tester la solution à travers des simulations et des exemples concrets», explique Ali Lahrichi, directeur général de Kertys.
    Pour l’heure, seule une minorité d’entreprises recourt à des logiciels de développement RH. «Il s’agit généralement des grandes entreprises et des filiales des multinationales. La plupart se contentent de logiciels de gestion de la paie ou de gestion administrative. Certains optent même pour l’externalisation de ces fonctions», relève Khalid Jababdi, secrétaire général de l’Association nationale des gestionnaires et formateurs des ressources humaines (Agef). En effet, les grandes structures (y compris les banques), dont les effectifs se comptent par milliers, ne peuvent pas faire l’économie d’outils d’analyse leur permettant de faire des cartographies de leurs compétences et de gérer leurs ressources.
    Dans le public, les grands offices et entreprises n’ont rien à envier aux acteurs du privé. Mais ce n’est pas le cas des ministères et administrations, dont une bonne partie reste sur les schémas classiques de gestion des fonctionnaires. «Certaines utilisent leur propre système, tandis que d’autres optent pour l’externalisation auprès de prestataires privés», précise Jababdi. 
    Disponible en mode Saas (software as a service), et donc en cloud, TalentSoft, développée à la base par d’anciens DRH, permet de gérer tout le cycle de développement RH, du recrutement jusqu’à la planification de carrière, en passant par les évaluations et l’intelligence RH (voir infographie). Elle présente également la possibilité de procéder à des analyses minutieuses illustrées par des graphiques, sur les forces et les faiblesses des collaborateurs, les besoins de formation ou de recrutement, les possibilités de mobilité interne… Des informations précieuses à même de permettre une gestion optimale, et surtout rapide, des compétences de l’entreprise. «Nous offrons une solution verticale pour le recrutement et la gestion du développement RH, qui vient en complément des logiciels classiques de paie», souligne Ali Lahrichi. TalentSoft, classée troisième entreprise à plus forte croissance en Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) par l’enquête annuelle Deloitte «Technology Fast 500 EMEA 2013», propose son service en location annuelle, par module et selon le nombre d’employés traités. Elle compte aujourd’hui près de 2 millions d’utilisateurs et 10 millions de candidats connectés dans 100 pays.

    Ahlam NAZIH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc