×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Competences & rh

    Comment LG défie la crise

    Par L'Economiste | Edition N°:4173 Le 17/12/2013 | Partager
    Le groupe se focalise sur le segment premium pour s’en sortir
    Objectif: porter la croissance à 10% l’année prochaine

    LG est actuellement numéro 2 du marché des téléviseurs LCD, derrière Samsung. Mais l’entreprise brigue la première place, en portant sa part de marché à 40% en 2014. Sur les autres segments, LG est leader, avec 21% de parts de marché des réfrigérateurs et machines à laver, et 35% au niveau des climatiseurs

    2013 n’a pas été facile pour le marché de l’électroménager. Cette année les opérateurs s’attendent à une baisse allant de 5 à 10%. «Il faut dire que nous avons commencé à sentir les effets de la crise économique à partir de 2010», précise Soufiane Benabadji, corporate marketing manager de LG Maroc.
    Pour contourner la mauvaise conjoncture, LG se concentre plus sur l’offre haut de gamme. «Les produits premium n’ont pas été touchés. A titre d’exemple, le téléviseur ultra HD 3D 84 pouces que nous avons lancé en mars dernier a très bien marché, malgré son prix élevé», relève Yunsoon Park, président.
    Le recul a notamment été enregistré au niveau des réfrigérateurs, avec des replis variant entre 5 et 10%, ainsi que des climatiseurs, avec une chute de 10 à 15% en raison d’une saison estivale finalement pas très chaude. Du côté des téléviseurs, le premier semestre 2013 a été plutôt satisfaisant. Les ventes ont grimpé grâce à la Coupe d’Afrique des nations. Mais la tendance s’est renversée durant la 2e moitié de l’année. Du coup, le segment s’en tirera avec une quasi-stagnation (+1 à +2%). Il faut, toutefois, noter que le prix moyen des téléviseurs a baissé de plus de 5%.
    Pour 2014, LG Maroc compte bien redresser la balance. L’opérateur vise une croissance allant jusqu’à 10%, grâce à une stratégie basée sur 3 piliers, dont l’innovation.
    En effet, le groupe mise beaucoup sur l’innovation technologique pour garder son leadership. «Nous serons toujours leaders sur certaines catégories grâce à l’innovation. Cette année, nous avons lancé de nouveaux modèles de téléviseurs et machines à laver. L’année prochaine nous continuerons à étoffer notre gamme», insiste Park.
    LG accorde aussi une place centrale pour le marketing et la communication (voir interview). Troisième pilier, le service après-vente (SAV). Le spécialiste de l’électroménager, qui s’est implanté au Maroc en 2000 en vue d’assurer le SAV pour l’ensemble de l’Afrique du Nord, dispose d’un réseau bien rodé.
    En 2013, l’entreprise a offert l’installation gratuite pour ses clients VIP. Elle a également doté ses techniciens de motos afin de garantir la rapidité des interventions.

     

    Ahlam NAZIH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc