×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie Internationale

    Le tourisme mondial gagné par l’euphorie

    Par L'Economiste | Edition N°:4172 Le 16/12/2013 | Partager
    Hausse de 5% sur les 9 premiers mois
    L’Espagne reste toujours une valeur sûre

    C’est en Espagne que l’embellie a été remarquée. Les vacanciers étrangers ont profité de l’agitation dans d’autres destinations comme l’Egypte, la Tunisie ou la Turquie

     

    Malgré la crise, les gens voyagent de plus en plus. Le nombre de touristes a augmenté dans le monde de 5% sur les neuf premiers mois de l’année, selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) qui fait référence à une belle dynamique dans le secteur dans ses dernières statistiques publiées le 12 décembre dernier.
    Au total, 845 millions de touristes ont voyagé d’un pays à l’autre (soit 41 millions de plus que sur la même période de 2012). Un chiffre qualifié de record, selon l’équipe de l’OMT. La tendance positive enregistrée dans les arrivées de touristes internationaux s’est reflétée aussi dans les recettes. «Il est encourageant de voir les bons résultats dans de nombreuses destinations européennes où le secteur touristique reste un des moteurs de la reprise économique», selon Taleb Rifai, le secrétaire général de l’OMT. «Le tourisme peut soutenir la croissance économique à la fois dans les économies avancées et émergentes et apporter un soutien indispensable à la création d’emplois», dit-il.
    L’Europe et l’Asie sont les deux régions les plus visitées par les touristes, d’après l’OMT. La première a affiché un taux de croissance deux fois supérieur à la moyenne enregistrée entre 2000 et 2012 (+2,7%). Précisément, le nombre de touristes a progressé de 7% en Europe centrale et de l’Est et de 6% dans l’Europe du sud et méditerranéenne. Avec un bond de 12% des visiteurs, c’est l’Asie du Sud-Est qui a affiché plus de tonus.
    C’est en Espagne que l’embellie a été la plus remarquable. Les vacanciers étrangers ont profité de l’agitation dans d’autres destinations comme l’Egypte, la Tunisie ou la Turquie. Le pays devrait battre en 2013 un nouveau record historique en termes de visiteurs. «Une bonne nouvelle alors que cette activité apporte près de 11% du PIB», selon les experts.
    Ailleurs, les résultats sont plutôt mitigés. La région Amérique a enregistré une hausse de 3% tandis qu’en Afrique la croissance est de 5% dopée par la reprise du tourisme en Afrique du Nord (+6%) même si la situation reste compliquée au Moyen-Orient (+0,3%). Selon le Ceto, les tour-opérateurs français ont perdu en 2013 près de 10% de leur clientèle et plus de 5% de leur chiffre d’affaires. «Ils paient toujours les conséquences du printemps arabe trois ans après, même s’ils adaptent leurs capacités et revoient sérieusement leur offre», selon certains observateurs.
    Le tourisme mondial amorce un nouveau cycle après avoir franchi le cap du milliard de visiteurs en 2012.


    F. Z. T.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc