×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Lutte contre la vague de froid
    Sefrou sur pied de guerre

    Par L'Economiste | Edition N°:4167 Le 09/12/2013 | Partager
    28 provinces susceptibles d’être touchées cet hiver
    L’apport des unités mobiles d’intervention

    Il est 9 heures du matin. Femmes, hommes, jeunes et moins jeunes, attendent leur tour devant l’équipe médicale affectée ce 3 décembre à Tafferte. Ils seront diagnostiqués et les médicaments leurs seront offerts gratuitement. Une opération dont bénéficie, cette année, la province de Séfrou au même titre que 27 autres provinces susceptibles d’être touchées par la vague de froid. Pour toutes ces zones, l’on a élaboré un plan d’action hivernal de riposte. Assurer les actions de prévention contre les effets de la vague de froid pouvant retentir sur la santé de la population à risque durant la période hivernale, au niveau des localités susceptibles d’être touchées par ce phénomène naturel, et entreprendre les actions de lutte pour les cas se trouvant dans une situation de maladie ou de désastre sont ses principaux objectifs.
    Pour ses initiateurs, il s’agit de mettre à la disposition des responsables des structures sanitaires de rattachement des localités susceptibles d’être touchées par la vague de froid et une dotation supplémentaire en médicaments essentiels utilisés en cette période. Le programme s’appuie également sur des sorties de l’équipe mobile dans les localités à risque à raison d’une sortie par mois et par localité en vue de prodiguer à la population le paquet d’actions entrant dans ses activités. BCG pour les nouvelles naissances, diagnostic des bronchites, rhumes et autres… figurent parmi les actions des équipes médicales (un médecin et 2 à 3 infirmiers). Ces actions sont précédées par l’information des autorités locales sur le plan d’intervention hivernale établi. «On leur adresse aussi le programme des sorties des équipes mobiles afin d’assurer une coordination étroite et d’informer la population des localités à risque sur les dates et les points de rassemblement de l’équipe mobile», explique le délégué de la santé. Selon lui, les équipes mobiles chargées d’assurer la couverture sanitaire des localités identifiées «localités à vague de froid» sont approvisionnées en médicaments essentiels (livraison effectuée à partir de la pharmacie provinciale). Ces mêmes  unités approvisionnent, pour leur part, les personnes relais/femmes sentinelles en médicaments essentiels de base. Elles interviennent aussi en cas d’enclavement causé par la vague de froid, prennent en charge au niveau local les cas susceptibles d’être malade, et assurent éventuellement l’évacuation des malades nécessitant une prise en charge au niveau hospitalier. Par ailleurs, une flotte téléphonique est disponible 24 h/24  et 7 j/7 couvrant  tous les points très sensibles au niveau provincial. Joignables de jour comme de nuit, les unités mobiles assurent des actions de proximité et d’autres communautaires. Elles ont aussi ce qu’elles appellent des prestations de situation d’exception. C'est-à-dire le déclenchement du plan blanc de la délégation médicale de Séfrou. Lequel  comprend la participation aux interventions de secours, la prise en charge locale de malades (en pré-hospitalier), l’évacuation et transfert des cas urgents. …

    Y. S. A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc