×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Agadir: Agrodep au cœur d’un litige entre associés

Par L'Economiste | Edition N°:4163 Le 03/12/2013 | Partager
Pierrick Puech attaque son associé Hassan Derhem
Le litige porte sur un éventuel détournement de fonds de 100 millions de DH

UNE plainte a été déposée auprès de la Police judiciaire d’Agadir à l’encontre du parlementaire de la région de Dakhla, Hassan Derhem. Le litige concernerait une affaire d’escroquerie. Une centaine de millions de DH auraient été détournés des comptes de l’entreprise, selon la plainte déposée par son associé dans la holding Agrodep. Contacté par L’Economiste, Me Abdelkebir Tabih, avocat de Hassan Derhem, avance que «son client n’est pas au courant de la plainte en question et n’a reçu pour l’heure aucune convocation à ce sujet». Il indique par contre avoir aussi déposé pour le compte de son client une plainte auprès du tribunal de première instance à l’encontre de Pierrick Puech mais refuse d’en dévoiler la teneur. Toutefois, poursuit l’avocat, «une action pour annulation d’une assemblée générale non règlementaire avait été entreprise auprès du tribunal de commerce d’Agadir», pour le compte de son client. Cette affaire qui ne fait que commencer de par le profil des deux parties qu’elle oppose alimente de vives discussions aussi bien dans les milieux professionnels qu’institutionnels. Il faut dire que les deux hommes sont de grandes figures publiques. Pierrick Puech, investisseur étranger dans le secteur agricole depuis près de quarante ans, est un des plus gros opérateurs de l’activité. A ces débuts, il ne disposait que de 1,5 hectare de serres de roses. Aujourd’hui, il est à la tête d’un empire dans le domaine avec une dizaine de sociétés réunissant plus de 1.500 hectares à travers le royaume. Maraîchages, agrumes, palmiers dattiers, oliviers, Puech au fil des ans n’a cessé de développer son activité générant un chiffre d’affaires de plus de 600 millions de DH annuellement et plus de 6.000 emplois directs. C’est en investissant dans les provinces du Sud précisément à Dakhla début 2000 que Puech s’est associé avec Hassan Derhem qui est devenu son partenaire dans le groupe à 50/50 après la séparation avec la famille Tazi, ses précédents associés dans l’entreprise. 
Dans les provinces sahariennes, le partenariat avec Hassan Derhem a facilité l’implantation de l’entreprise, souligne une source bien informée. Il faut dire que ce richissime homme d’affaires et politicien est une grande figure du Sud. C’est justement sa position et son influence qui suscitent aujourd’hui l’intérêt des investisseurs notamment étrangers quant au traitement qui sera fait de ce litige qui l’oppose à son associé.

C’est en cherchant à investir dans les provinces

du Sud que Puech s’est associé début 2000 avec

Hassan Derhem. A Dakhla, ils disposent de 428 hectares

de maraîchages

De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc