×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:4148 Le 11/11/2013 | Partager

• Mali: Le comité de réforme de l’armée dissout
Le gouvernement vient de dissoudre le comité chargé de réformer l’armée malienne, qui avait été dirigée par le chef des auteurs du putsch du 22 mars 2012 Amadou Sanogo. En effet, le Conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keita vient d’adopter un projet d’ordonnance abrogeant la loi ayant créé le comité militaire de suivi de la réforme des forces de défense et de sécurité.
Le Conseil des ministres a aussi nommé un nouveau chef d’état-major général des armées, le général de division Mahamane Touré, qui remplace le général Ibrahim Dahirou Dembélé.
Le général Touré avait été à la tête d’une unité de lutte contre la fraude douanière dans les années 1990 avant d’occuper de hautes fonctions dans les années 2000 au sein du ministère de la défense. Il a occupé également entre 2006 et 2012 le poste de commissaire chargés des Affaires politiques au siège de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

• Un 4e mandat pour Bouteflika?
Le Front de libération nationale (FLN), parti majoritaire d’Algérie, vient de proposer au président Abdelaziz Bouteflika de se présenter pour un quatrième mandat à la tête de l’Etat pour la future présidentielle prévue en avril. Une demande qui aurait été formulée lors d’une réunion entre le secrétaire général du parti Amar Saidani et les 54 secrétaires du FLN en province portant sur les prochaines présidentielles. Pourtant, les problèmes de santé de Bouteflika constituent un réel frein à son avenir politique.
Agé de 76 ans, il vient en effet de rentrer il y a quelques mois de Paris où il avait été hospitalisé d’urgence d’un AVC. Cette demande pourrait alors servir de pression sur les membres du Comité central.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc