×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Finances-Banques

Le Masi repasse en territoire négatif

Par L'Economiste | Edition N°:4145 Le 04/11/2013 | Partager

La valeur technologique a été l’un des principaux contributeurs à la baisse du marché vendredi. Elle se déleste de 4,26% à 135 DH. Sa performance annuelle se creuse à 25,41%

Le principal indice du marché casablancais a bouclé une semaine à deux visages. Après avoir effacé ses pertes annuelles suite à une hausse de 2,13% lundi, le Masi a enchaîné les quatre séances suivantes sur des contre-performances. Les investisseurs ont poursuivi leurs prises de bénéfices après la remontée des cours enregistrée depuis fin septembre. A la clôture vendredi, le Masi a donc cédé 0,68% à 9.322,10 points. Il ramène sa performance annuelle à -0,40%. Le baromètre des valeurs les plus liquides termine la séance en recul de 0,71% à 7.592,62 points. Sa performance annuelle ressort à -0,28%. Les indices Ftse ont également clôturé dans le rouge. Le Morocco 15 se déleste de 0,75% et le Morocco All liquid de 0,79%. Au terme de la séance, la capitalisation s’établit à 448 milliards de DH.
Côté variations, Label Vie a été l’un des principaux contributeurs à la baisse du marché. Le titre du distributeur perd 4,95% à 1.402 DH. IB Maroc recule de 4,26% à 135 DH. Contre-performance également pour Crédit du Maroc qui se déleste de 3,91% à 615 DH.
A l’inverse, Aluminium du Maroc s’apprécie de 5,83% à 1.270 DH. Fenie Brossette améliore son cours de 4,17% à 150 DH. Dans de moindres proportions, Stroc Industrie gagne 3,44% à 84,30 DH. Au niveau de la physionomie, le marché a traité 49 valeurs parmi lesquelles 18 sont en hausse, 23 en recul et 8 stagnent. Dans ces conditions, le volume d’affaires s’est limité à 69 millions de DH. Attijariwafa bank a drainé un flux de 18,4 millions de DH. BCP et IAM ont enregistré respectivement 10 et 9,4 millions de DH.
F. Fa

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc