×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4136 Le 22/10/2013 | Partager

    • Change: Le dirham plus flexible dans 3 ans
    Abdellatif Jouahri ne déroge pas à la règle. Le gouverneur de Bank Al-Maghrib confirme que la flexibilité du dirham sera progressive. Ceci étant, il assure, en marge d’une visite à Lisbonne, que la transition vers un régime de change plus flexible se fera progressivement sur les trois prochaines années. Il faudra notamment «élargir les marges de fluctuation». Objectif aboutir à des règles de marché qui permettent de fixer un taux de change. M. A. B.

    • La vente d’IAM, point fort pour Vivendi
    La vente de Maroc Telecom constitue un bon point pour Vivendi. Additionné à la cession d’Activision Blizzard et à la scission de SFR, le désengagement d’IAM constitue, selon Deutsche Bank, un point fort pour le groupe français. D’ailleurs, le broker vient de relever l’objectif de cours de Vivendi de 16,5 à 18,5 euros.  M. A. B.    

    • Rejet de chèques et de LCN: La baisse se poursuit
    Le nombre de chèques en bois se réduit légèrement. Même s’il augmente de 0,06% au cours du dernier trimestre 2013, le taux de rejet poursuit son trend baissier annuel pour s’établir à 2,37% (contre 2,57% à fin septembre 2012). Même constat pour les lettres de change commerciales négociables. Le taux de rejet des traites revient de 17,95% en septembre 2012 à 17,76% en septembre 2013. L’insuffisance de provisions demeure le principal motif de rejet. A. Lo.

    • Inflation: 1,7% de plus sur une année
    L’inflation progresse de 1,7% en un an. Si l’indice des prix à la consommation (IPC) ressort en stagnation par rapport au mois dernier, il affiche, cependant, une hausse de 1,7% sur la même période de 2012. Selon le HCP, cette évolution résulte de la progression de 1,8% de l’indice des produits alimentaires et de 1,6% de celui des produits non alimentaires. Dans ce sillage, l’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu  une hausse de 1,6% par rapport à 2012. M. A. B.

    • Casablanca: Sajid revoit des contrats de biens de la ville
    Le Conseil de la ville de Casablanca a revu, en session extraordinaire, à la hausse les contrats de loyer et les cahiers des charges de son patrimoine immobilier, conclus avec certains promoteurs privés. Parmi ces biens, figurent l’ancien marché de gros de fruits et légumes de Belvédère, loué depuis des années à Miloud Chaâbi, le complexe Paradise, exploité par le président du WAC, Akram ou encore le complexe La forêt verte de Ben Msick… Cette décision vient, rappelons-le, suite au dernier discours du Roi qui a vivement critiqué la gouvernance de la capitale économique. A. R.

    • Taounate: Une ONG promet 50 milliards d’euros!
    Vous avez bien lu: plusieurs milliards et en euros, s’il vous plaît. C’est, en effet, un montant astronomique que vient d’annoncer l’association Aktion Afrika pour une série de projets d’investissements dans la région de Taounate. Selon cette ONG, il s’agirait de mobiliser 50 milliards d’euros, la moitie du PIB marocain, à horizon 2036 pour la construction notamment de barrages, d’écoles… Contacté par L’Economiste, l’ambassade d’Allemagne n’a pas été en mesure de cautionner la fiabilité de ces informations. I. N.

    • Assistance judiciaire: Les avocats reviennent à la charge
    L’Association des barreaux du Maroc veut coûte que coûte en finir avec l’assistance judiciaire… version Ramid, du nom du ministre de la Justice et des Libertés. Malgré l’abrogation en Conseil du gouvernement du tout nouveau décret la régissant (cf. L’Economiste du 9 septembre 2013), les avocats sont impatients de voir la décision publiée au Bulletin officiel.  Ils comptent organiser ainsi, le 29 novembre à Rabat, un sit-in devant le Parlement. Cette décision, prise par l’Association des barreaux du Maroc lors de la réunion du 19 octobre, se veut aussi une réponse au fait que le ministre de la Justice «n’a pas donné suite» à une demande de convocation des commissions mixtes (avocats et ministère). Et dont l’une d’elles est dédiée à l’assistance judiciaire. Les avocats ont contesté le montant des honoraires (1.200 DH,  1.500 DH et 2.000 DH) et la procédure de paiement devant être faite auprès du Trésor public. F. F.

    • Brusque changement à «Hassania»
    Adnane Boukamel, directeur général de l’Ecole Hassania des travaux publics (EHTP), vient d’être démis de ses fonctions par Aziz Rabbah, ministre de l’Equipement et du Transport. Les raisons de cette décision ne sont pas encore connues, mais selon des sources internes, le climat social à l’EHTP était malsain, ponctué par des grèves à répétition des enseignants et des étudiants. L’intérim est assuré par Azeddine Smail, directeur des Etudes. H. E.

    • Les professionnels du thé s’organisent
    Les importateurs de thé viennent de créer l’Association des professionnels du thé du Maroc. Présidée par Hamid Raji, propriétaire des thés Sultan, l’association se fixe pour objectif de défendre les intérêts des opérateurs, de réaliser des études sur le marché, d’améliorer la qualité des produits…  H. E.

    • Mezouar au Sénégal
    Salaheddine Mezouar a choisi le Sénégal comme première destination au lendemain de sa nomination en tant que ministre des Affaires étrangères et de la coopération. Le dossier du Sahara a été évoqué avec ses hôtes. «La position du Sénégal concernant la question de l’intégrité du Maroc est constante et notre pays continue de soutenir le projet marocain d’autonomie dans les provinces du sud sous souveraineté marocaine», a affirmé hier, lundi, à Dakar le ministre sénégalais des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye. F. Z. T.

    • Chabat «diplomate» au Mali!
    Hamid Chabat est en déplacement au Mali depuis dimanche dernier. Le secrétaire général de l’Istiqlal y a été invité par le patron du parti du Rassemblement démocratique malien (RDM). Plusieurs membres du comité exécutif du parti prennent part à cette visite de trois jours qui vise à «promouvoir la diplomatie parallèle». «Le but est aussi de renouveler les accords de jumelage entre le PI et le RDM», est-il indiqué. Y. S. A.

    . Tourisme/Marrakech: Le CPR pour aujourd’hui
    Le ministère du Tourisme vient d’annoncer une nouvelle date pour le contrat-programme régional. Le 13e forum régional du tourisme va se tenir ce mardi 22 octobre dans la ville de Marrakech. Ce forum est l’occasion de formaliser la signature d’un contrat-programme pour la promotion du tourisme dans la région. Objectif: valoriser les potentialités de la région et augmenter son attractivité.
    Pour rappel, la signature de ce contrat a été reportée à quatre reprises.B. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc