×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4111 Le 12/09/2013 | Partager

• Marché monétaire: BAM injecte 51 milliards de DH
La dernière intervention de Bank Al-Maghrib sur le marché monétaire au titre des avances à sept jours a porté sur un montant de 51 milliards de DH. Elle a satisfait 78% de la demande des banques.

• Bourse/Mines: CFG change ses recommandations
La Banque d’affaires est très active ces dernières semaines en matière de recommandations sur les titres cotés. En attendant une nouvelle évaluation après les résultats semestriels, CFG maintient inchangée sa recommandation «Vendre» sur le titre Managem. Par contre, elle ramène le cours cible à 920 DH contre 1.130 précédemment. SMI passe de «acheter» à «conserver» avec un cours cible de 3.980 DH au lieu de 4.450 DH conseillé auparavant. CMT est toujours à «Conserver» avec un cours cible qui passe en revanche de 1.487 à 1.372 DH. La correction des cours des métaux a poussé la banque à réviser à la baisse ses prévisions de résultats sur les compagnies minières cotées. Mécaniquement, les recommandations sur leur cours en bourse sont impactées.  

• Cnuced: Le rapport 2013 présenté aujourd’hui
Le rapport 2013 sur le commerce et le développement, publié par la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement, sera présenté aujourd’hui 12 septembre à Rabat. La Cnuced y avertit qu'il «n'y a pas de retour en arrière aux stratégies d'avant-crise pour une croissance économique».
• Brasseries du Maroc: Baisse des ventes
Brasseries du Maroc connaît une année très difficile. Les ventes ont baissé de 13,4% par rapport à l’année dernière. Le chiffre d’affaires recule en conséquent de 9,4% à 1,12 milliard de DH. Les profits ont dégringolé de 23% à 255 millions de DH. La chute de l’activité du brasseur est imputée aux dernières augmentations de la Taxe intérieure de consommation (TIC) qui ont été répercutées sur les tarifs de vente des différents produits du groupe. En outre, l’avènement des mois sacrés de Chaâbane et Ramadan en pleine saison estivale (période de grande consommation) a renforcé cette baisse de l’activité et les résultats du groupe.

• Cartes grises: Simplification des procédures
Le ministère de l’Equipement et du Transport vient d’annoncer la simplification des procédures de paiement des droits afférents aux permis de conduire et cartes grises. Ainsi, tous les droits seront payables au niveau des différents bureaux de la Direction générale des impôts (DGI). Cette mesure évitera aux usagers de se déplacer au niveau des services de la TGR et de la DGI.

• Permis de conduire: Les droits payables en une seule fois
Les candidats à l’obtention du permis de conduire sont désormais invités à payer les droits réglementaires de 250 DH en une seule tranche au lieu de deux versements de 150 et 100 DH. Cette mesure s’appliquera aux usagers qui passeront l’examen du permis pour la première fois. Elle a pour objectif de faciliter le retrait du permis définitif après expiration de la période probatoire.

• Les autoroutes moins meurtrières mais...
Nos autoroutes sont jusqu’à 7 fois moins risquées que le reste du réseau routier, selon le gestionnaire (ADM). La société des Autoroutes du Maroc devrait, selon les clubs des motards, s’appuyer sur cet argument pour encourager les usagers des deux-roues à délaisser les routes nationales qui sont plus meurtrières. Le Maroc vient en 2e position au niveau régional après l’Algérie et 6e à l’échelle mondiale. L’on compte 4.000 tués chaque année sur nos routes, dont 11 morts en moyenne par jour. Passants et motos (avec ou sans permis) demeurent les plus exposés aux accidents de la route. Les amateurs de grosses cylindrées réclament toutefois un tarif «proportionnel et adapté» à leur statut d’usagers (voir p. 8). «De leur propre aveu, la majorité des motards ne s’acquittent pas du péage», relève l’ADM qui rappelle que la loi punit de 500 à 1.000 DH et/ou d’un emprisonnement de 5 à 10 jours un usager qui ne s’acquitte pas des droits de passage. 

• Aéroports: progression de 20,4% des passagers
Le nombre de passagers dans les aéroports a augmenté de plus de 20,4% en août dernier, par rapport à la même période 2012, avec plus de 1.804.200 passagers. L’aéroport d’Essaouira a enregistré la plus forte progression (+224,9%), selon l’ONDA. Guelmim (+189,8%) et Tétouan (+92%) s’illustrent aussi. A Casablanca, la hausse a avoisiné les 21,6%, contre 49,4% pour Rabat, 14,4% à Marrakech et 10,4% à Agadir.     

• Shoppeos: Nouveau site de vente en ligne
Le marché du e-commerce accueillera bientôt un nouveau-né. Il s’agit de Shoppeos, une filiale du groupe marocain Azran, connu pour être le distributeur de la marque Diesel, Just Cavalli, Dim… dans 130 magasins à travers le pays. Le site 100% marocain verra le jour en ce mois de septembre et mettra en ligne pas moins de 10.000 articles dès le lancement. L’entreprise déploie une stratégie de proximité en se rapprochant des clients des petites villes. Son cœur de cible étant les 25-30 ans. Elle propose entre autres le paiement en espèces à la livraison.

• La prime Cosumar aux bacheliers
Le Groupe Cosumar a lancé une nouvelle initiative au profit des enfants des producteurs de plantes sucrières avec qui il collabore. L’objectif de cette opération étant de récompenser la réussite des enfants les plus méritants et les encourager à poursuivre leurs études supérieures. Dans chacune des 5 régions d’implantation du Groupe, un prix sous forme de primes d’encouragement de 10.000 DH sera attribué annuellement à chacun des 5 bacheliers ayant obtenu la meilleure note à l’examen du baccalauréat marocain.
• Troubles érectiles: Un nouveau produit
L’américain Innovus Pharma vient d’attribuer une licence exclusive à l’entreprise marocaine Ovation Pharma pour la distribution au Maroc de son médicament contre l’éjaculation précoce : EjectDelay™.
Le montant de la transaction s’élève à 18,6 millions de dollars, selon le laboratoire américain.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc