×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

22.000 nouveaux inscrits à Ibn Zohr

Par L'Economiste | Edition N°:4111 Le 12/09/2013 | Partager
L’université accueillera plus de 75.000 étudiants
Formation accélérée en français du 16 au 27 septembre
9.130 places supplémentaires avec la nouvelle annexe des langues

Pour cette nouvelle rentrée universitaire, l’Université Ibn Zohr va accueillir plus de 75.000 étudiants qui seront encadrés par 800 professeurs et 363 fonctionnaires

Ce sont quelque 22.000 nouveaux inscrits qui prennent le chemin de l’Université Ibn Zohr (UIZ) pour cette rentrée universitaire 2013/2014. Soit 10% de moins que l’an dernier où leur nombre était de 24.562. Cette baisse d’effectif est ventilée sur les quatre régions que chapeaute l’UIZ. Elle est de -5% au Souss-Massa-Drâa et aussi à Oued Eddahab Lagouira; -11% à Laâyoune Boujdour Sakia El Hamra et -36% à Guelmime-Esmara. Un fait qui s’explique aussi par l’effectif réduit d’élèves ayant décroché le bac. Moins de sureffectif  certes, mais un taux d’encadrement pédagogique moyen de 87 contre 45 au niveau national. En fait, l’Université Ibn Zohr accueille au total, cette année, plus de 75.000 étudiants qui seront encadrés par 800 professeurs et 363 fonctionnaires. Il faut préciser que le plus grand nombre d’étudiants est concentré dans la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales avec près de 26.000 inscrits alors que la capacité initiale est de seulement 10.000. Afin de permettre aux étudiants de s’inscrire dans des conditions agréables, la préinscription a été entamée en ligne avec un débit de 700 étudiants par jour.
La capacité d’accueil de l’Université a été renforcée par la mise en place d’une nouvelle structure disposant de 9.130 places.
Cette annexe va être principalement dédiée à l’enseignement des langues, communication et Méthodes de travail universitaire (MTU) et sera ouverte à tous les établissements relevant de l’UIZ. Par ailleurs, pour l’année prochaine, une annexe universitaire verra le jour à Aït Melloul et une autre à Guelmime. La réalisation d’une école des ingénieurs et d’une faculté de médecine et de pharmacie à Agadir sont aussi au programme.
Pour rappel, l’Université Ibn Zohr démarre cette rentrée 2013/2014 avec une formation accélérée en français, dénommée «Rentrée linguistique» et prévue du 16 au 27 septembre 2013. (voir notre édition du 05/09/2013). Elle est destinée à quelque 500 étudiants nouvellement  inscrits en première année universitaire. Lesquels pourront ainsi vivre paisiblement la transition entre le système scolaire et le système universitaire où la langue française domine. Des prix seront décernés aux meilleurs lauréats de «la Rentrée linguistique».

De notre correspondante, Fatiha NAKHLI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc