Régions

Commune Cherrat
Une ZI pour la promotion de l’activité économique

Par L'Economiste | Edition N°:4108 Le 09/09/2013 | Partager
Elle sera aménagée sur 25 ha par Al Omrane
Le coût de l’investissement avoisine les 100 millions de DH

Pour Badr El Kanouni, président du directoire du Groupe Al-Omrane, la nouvelle zone industrielle va permettre de créer des postes d’emploi,  notamment au profit des jeunes de la commune

Outre sa vocation agricole, la commune de Cherrat, près de Bouznika, ambitionne de développer également les activités industrielles au niveau de son territoire. Pour ce faire, il faut doter cette commune rurale d’une zone industrielle (ZI). Le projet est presque finalisé et le coup d’envoi pour sa réalisation a été donné dernièrement à l’occasion  de la 8e édition du Moussem des raisins organisé par la commune. La cérémonie du lancement du projet  a été marquée par la présence  de Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime et ministre par intérim de l’Economie et des Finances, de Charki Draïss, ministre délégué à l’Intérieur. Précisons que  l’aménagement de cette ZI fait partie d’un projet intégré qui porte sur la réalisation  d’un centre émergent sur 52 ha avec plusieurs composantes. Il s’agit d’un chantier initié en 2010 par le groupe Al Omrane dans un cadre conventionnel avec d’autres partenaires. Le coût de l’investissement global du centre avoisine les 180 millions de DH dont la grande part, soit près de 100 millions de DH, sera consacrée à la réalisation de la ZI sur une superficie de 25 ha. «Il s’agit d’un site dédié à l’activité économique et qui vient  en extension de la zone industrielle existante de la commune de Bouznika avec une capacité d’accueil de 102 entreprises», précise Badre El Kanouni, président du directoire du Groupe Al-Omrane. Outre la participation du groupe, d’autres partenaires ont montré leur engagement pour contribuer au financement de ce centre: la commune Cherrat, ministère de l’Habitat, celui de l’Equipement ainsi que le département du Commerce et de l’industrie. Le site devra abriter des activités industrielles non polluantes portant notamment sur la vocation de la commune, selon un  responsable régional d’Al Omrane. Et d’ajouter: «Dans la conception de cette ZI, l’on a prévu  tous les équipements nécessaires  pour répondre aux besoins des industriels ainsi que leur personnel: agences bancaires, restaurants,  crèches….  La réalisation de ce projet va nécessiter une durée de 30 mois». Mais le démarrage des travaux reste tributaire du règlement de deux points. Le premier concerne la délocalisation de deux bidonvilles qui restent encore sur le site. Il faut aussi activer le déblocage de la subvention promise par le département du Commerce et de l’industrie. Notons par ailleurs qu’outre la réalisation de la ZI, le projet du centre émergent comprend d’autres composantes dont les travaux pour certaines sont bien avancés. «Il s’agit notamment de la construction d’un souk hebdomadaire, un abattoir et un marché de gros», rappelle Ahmed Zaidi, président de la commune Cherrat. Selon ce dernier, ces projets sont presque achevés avec un taux de réalisation dépassant les 85%. Au programme également, l’aménagement de plus de 200 lots de recasement au profit des bidonvillois.  


Noureddine EL AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc