×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4082 Le 25/07/2013 | Partager

• Conseil de gouvernement  aujourd’hui
Le Conseil de gouvernement, qui se tient aujourd’hui, examinera un projet de loi relatif à l’Agence nationale pour la valorisation des plantes aromatiques et médicinales. Le Conseil se penchera aussi sur deux projets de décret. Le premier porte sur la rémunération des heures supplémentaires des personnels relevant du département de la Pêche maritime chargés de la recherche et de la constatation des infractions, alors que le deuxième modifie et complète le décret instituant une rémunération des services rendus par le ministère de l’Equipement et du transport. Le Conseil examinera aussi un projet de loi portant approbation d’une convention entre le Maroc et le Sénégal concernant le transport routier international de voyageurs et de marchandises, signée à Dakar le 16 mars dernier. Il se penchera enfin sur des propositions de nominations à de hautes fonctions, conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution.

• Adoption du projet de loi organique du CESE
La Chambre des conseillers a adopté à l’unanimité, mardi 23 juillet, un projet de loi organique relatif au Conseil économique, social et environnemental (CESE), après l’introduction de modifications sur la mouture auparavant approuvée par la Chambre des représentants. Ce texte de loi vise à mettre en conformité la loi relative au CESE avec les dispositions de la nouvelle Constitution, notamment les articles 152 et 153, et à la compléter par les conclusions tirées de l’exercice du Conseil depuis sa création.

• Délai de liquidation prolongé de 3 ans pour BNDE
Bank Al-Maghrib a accordé un délai supplémentaire de 3 années pour la liquidation de la Banque nationale pour le développement économique (BNDE). Cette prolongation intervient suite à l’expiration du délai initial de 7 ans en juin 2013 sans que la totalité des opérations de liquidation ne soient clôturées.  

• Une filiale cash pour Al Barid Bank
Barid Cash. C’est la dénomination de la nouvelle filiale d’Al Barid Bank spécialisée dans le transfert de fonds. Dotée d’un capital de 20 millions de DH, la nouvelle filiale devrait exploiter à horizon 2017 pas moins de 400 points de vente.

• Nouveaux billets de banque sur le marché                      
Dar Essaka est en train d’imprimer de nouveaux billets de banque qui seront mis en circulation à partir du 15 août prochain. Il s’agit des coupures de 20, 50, 100 et 200 DH. Sachant que les premières émissions, qui coïncideront avec le 14e anniversaire de l’intronisation de SM le Roi, ne concernent que le billet de 200 DH.

• Les recettes de l’IR dopées par les fonctionnaires
A fin juin 2013, les recettes de l’IR ont atteint 16,4 milliards de dirhams, en hausse de 5,3% par rapport à la même période de 2012. Une hausse attribuée pour 78% à l’augmentation globale des recettes de l’IR prélevées par le Centre national des traitements (CNT) et qui ont enregistré une progression de 18,4%.

• Légère baisse des recettes de monopole
Les recettes de monopole et participations de l’Etat se sont élevées à 6,1 milliards de dirhams au terme du premier semestre contre 6,3 milliards au cours de la même période de 2012, soit une baisse de 3,3%. Avec 1,7 milliard de dirhams, Maroc Telecom reste le premier contributeur, suivi de Bank Al-Maghrib (702 millions de dirhams). Quant à la CDG, elle n’a toujours pas versé d’acomptes à l’Etat sur les 360 millions de dirhams de dividendes prévus par la loi de Finances 2013.

•  Marchés publics: Les tarifs des plans
Conformément au nouveau décret sur les marchés publics, un arrêté vient de fixer les tarifs des plans à 15 dirhams le mètre linéaire. Quant aux documents techniques, leurs prix varient entre 5 et 50 dirhams par page selon la dimension et le procédé d’impression (couleur ou noir et blanc).

• Les accidents de la route en baisse             
Interpellé par les membres de la Chambre des conseillers sur l’évolution des accidents de la route, Aziz Rabbah, ministre de l’Equipement et du Transport,  a souligné qu’ils ont baissé de près de 16% au premier semestre 2013. Pour le ministre, ce résultat a été obtenu grâce notamment  aux campagnes de sensibilisation et au renforcement des contrôles sur les routes. Pour faire reculer davantage ce fléau,  4 milliards de DH seront injectés dans la sécurité routière pour la période 2013-2016, a annoncé Rabbah.

• Nouvelle majorité: Le niet du PAM à Benkirane
Après Salaheddine Mezouar, Abdelilah Benkirane a continué ses consultations politiques avec Mustapha Bakkoury mardi soir. Le secrétaire général du PAM a été catégorique: son parti refuse de participer au prochain gouvernement. Pour lui, il n’y a aucune nouveauté qui impose au PAM de changer de position. Au cours de cette rencontre, Mustapha Bakkoury a reproché au chef du gouvernement de n’avoir jamais consulté les partis politiques, y compris ceux de l’opposition, sur les grands dossiers.

• Istiqlal: 2e convocation pour Louafa
Mohamed Louafa, ministre de l’Education, n’a pas répondu à la convocation de la commission nationale d’arbitrage et de discipline de l’Istiqlal. Louafa devait s’expliquer devant ses camarades lors de la réunion tenue le mardi 23 juillet conformément à l’article 110 du règlement intérieur de l’Istiqlal. La commission convoque de nouveau le ministre pour la réunion du 29 juillet.

• Un nouveau code numérique en projet
La stratégie Maroc Numeric a permis d’équiper 87.000 étudiants dans le cadre du programme Injaz et de rendre opérationnels et/ou de réaliser 31 projets e-Gov.  Le programme Infitah, lui, a profité à 3.300 TPE et Moussanada à 260 entreprises. Mais «le gros reste à faire», selon Mounia Boucetta, SG du ministère de l’Industrie et du Commerce. Elle a laissé entendre qu’«un nouveau code numérique sera bientôt discuté au Parlement».

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc