×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Evénement

Maroc-Sénégal
Des partenariats pour densifier l’alliance politique

Par L'Economiste | Edition N°:4082 Le 25/07/2013 | Partager
Le président Macky Sall en visite au Maroc à partir de ce jeudi
Dakar reste la porte d’entrée des investisseurs marocains en Afrique subsaharienne

A peine quatre mois après la tournée royale dans les pays de l’Afrique de l’Ouest, le président sénégalais, Macky Sall, entame ce jeudi une visite officielle au Maroc. «Une visite qui doit consacrer la mise en œuvre des derniers accords paraphés à Dakar», signale une source diplomatique. Il s’agit de l’accord sur le transport routier international de voyageurs et de marchandises et du protocole d’accord de coopération dans les domaines des mines, des hydrocarbures, de l’électricité et des énergies renouvelables. Un autre accord sur le transport maritime prévoyant l’ouverture d’une ligne directe entre les deux pays est aussi finalisé.
L’un des moments forts de la visite du chef de l’Etat sénégalais est la 14e session de la grande Commission mixte de coopération. En tout, une soixantaine d’accords couvrant une dizaine de secteurs (source Affaires étrangères) lient Rabat et Dakar. De tous ses partenaires sur le continent, le Sénégal est pour le Maroc l’archétype de la coopération Sud-Sud. Ce pays est surtout la porte d’entrée des entreprises marocaines pour leur déploiement en Afrique. C’est du Sénégal que les groupes bancaires marocains, et plus tard les industriels, ont lancé leur offensive africaine. Pour un groupe comme Attijariwafa bank par exemple, le Sénégal est le deuxième réseau commercial après le Maroc.
Installé depuis plusieurs années au Sénégal, le groupe OCP est en phase de soutenir de nombreux projets agricoles dans le cadre de sa stratégie de «révolution verte». L’objectif est de développer les rendements agricoles dans ce pays où la consommation des engrais reste très faible. Sur le plan politique, Dakar est l’un des plus fidèles alliés du Royaume.
Le Maroc et le Sénégal se sont engagés dans un partenariat orienté vers la réalisation de projets communs de développement. C’est dans ce contexte que s’insère la réalisation de  la ferme Pôle d’Excellence agricole dans la région de Thiès. L’électrification dans le nord du Sénégal et le transfert de la technologie des pluies artificielles constituent la facette de ce partenariat.  
Au-delà, les liens culturels et sociaux entre les deux pays sont très intenses. Le Maroc est la deuxième destination des Sénégalais après la France. Et chaque année, le Royaume reçoit environ 120 étudiants dont une partie bénéficie d’une bourse de l’Agence marocaine de coopération internationale. A Dakar, une importante colonie d’étudiants marocains fréquente la faculté de médecine et de pharmacie. Par ailleurs, en vertu d’un accord liant les deux pays, les Sénégalais sont exemptés du permis de travail au Maroc et vice-versa.
Sur le plan religieux, il existe un attachement historique des puissantes confréries au Sénégal au Roi du Maroc en sa qualité de commandeur des croyants. La confrérie «Tijanya» draine tous les ans des milliers de pèlerins sénégalais à Fès.

2 milliards de DH à l’export, 29 millions à l’import

Malgré l’intensité des relations politiques et l’implication massive des entreprises marocaines dans l’économie sénégalaise, les échanges commerciaux entre les deux pays restent très faibles. En 2012, le Sénégal a acheté pour 2,1 milliards de DH au Maroc et dans l’autre sens, les importations marocaines se sont établies à 29,4 millions de DH (source : Office des Changes). Du Sénégal, le Maroc achète des produits de la mer, du coton, du café, des articles de confection artisanale et autres matières premières. Les exportations marocaines sont constituées de l’appareillage et du matériel électrique, de médicaments, d’articles d’habillement, du fer, de l’acier, de produits alimentaires, du carton et papier.

A.G.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc