×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Société

Les ftours de bienfaisance gagnent du terrain

Par L'Economiste | Edition N°:4075 Le 16/07/2013 | Partager
Bayti, Guis, Al Moultaqa, Arc en ciel, Maroc 21… les initiatives se multiplient
Les Emirats offrent des ftours à 23.000 familles

Pendant le Ramadan et grâce à plusieurs opérations lancées dans pratiquement toutes les villes, démunis et sans-abri bénéficient de paniers de denrées alimentaires

Abstinence, sens du partage et générosité… Ce sont là autant de valeurs qui se généralisent pendant le mois de Ramadan. En témoignent les opérations organisées par les associations, entreprises et bienfaisants qui se mobilisent pour venir en aide aux démunis. Mais au-delà du soutien matériel, c’est surtout de soutien moral et de solidarité qu’il s’agit. A l’heure de la rupture du jeûne et grâce à plusieurs opérations lancées dans le Grand Casablanca, démunis, sans-abri et orphelins ont désormais l’occasion de se réunir autour d’un ftour complet dans une ambiance conviviale.
Ainsi, les démunis des quartiers de l’ancienne médina, particulièrement les victimes des effondrements des maisons et les sans-abri des quartiers avoisinant le stade Larbi Benbarek, bénéficient quotidiennement d’un ftour collectif. Organisé par l’association Al Moultaqa pour la première fois, quelque 204 personnes se mettent à table le temps d’un ftour, composé du trio incontournable pour ce mois: harira, chebbakia et dattes. Au menu également, viennoiserie, fromage, charcuterie, lait, café, oeufs... Pour assurer le bon déroulement de l’opération, les organisateurs ont lancé un appel à bénévolat plusieurs mois à l’avance. L’initiative a démarré avec un budget de 100.000 DH et compte essentiellement sur les dons des bénévoles que ce soit des entreprises ou des particuliers.
A Rabat, l’association Maroc 21 a, à son tour, organisé un concert de charité au profit de  l’opération caritative des «Ftours du cœur» quelques jours avant le début du mois.  L’opération en est à sa 2e édition et est destinée à servir 1.200 repas quotidiens aux démunis pendant ce mois. Comme pour chaque année, la solidarité est le mot d’ordre. Plus de 7OO jeunes volontaires  bénévoles  se sont inscrits et se relaieront  par équipes pour contribuer au bon déroulement de cette opération.
La toute jeune association Guis a, à son tour, lancé l’opération «Ftourna» qui connaîtra, lors de sa 1re édition, l’organisation d’un ftour en faveur du complexe social Al Amal. L’évènement est prévu pour le 29 juillet à Rabat. Comme à l’accoutumée, l’association Bayti propose chaque jour un ftour «home made» pour ses pensionnaires dans une ambiance familiale. Outre les ftours collectifs organisés, des opérations de distribution de packs complets ont lieu pratiquement dans toutes les villes. A titre d’exemple, Leo Arc en ciel Casablanca lance, pour la première fois, une action lors de ce mois. Baptisé «Paniers Ramadan», l’opération consiste en la distribution de denrées alimentaires aux familles nécessiteuses résidant dans le bidonville Ouled Taleb. Ainsi, l’association a ciblé 120 familles qui devraient bénéficier de cette initiative. Des paniers d’une valeur de 160 DH comprenant farine, concentré de tomates, huile, sucre, thé, café, lentilles, pois chiches et miel leur ont été distribués.
Ce mois est aussi l’occasion pour les pays musulmans de s’entraider. Pour la circonstance, les Emirats arabes unis viennent de donner le coup d’envoi d’une opération de ftour qui concerne 23.000 familles marocaines. Un montant de 2 millions de dollars est dédié à cette opération. Les denrées alimentaires seront distribuées pour les démunis dans les régions de Boulmane, Missour, Tata, Bouarfa…

«Chorba pour tous»

Cette action bénévole marque, depuis 20 ans, la solidarité ramadanesque made in Paris par excellence. Plus qu’un slogan, «Une Chorba pour tous» est une association qui  se donne pour mission d’offrir des repas aux musulmans pour rompre le jeûne mais aussi aux démunis toutes religions confondues. Dans un chapiteau érigé en plein Paris, les bénévoles se mobiliseront durant tout le mois dans une ambiance de partage exceptionnelle. L’édition 2012 a connu un franc succès. Ainsi, l’opération a permis de servir quelque 60.000 repas pendant le Ramadan et pas moins de 500.000 tout au long de l’année. L’association offre en parallèle plusieurs ateliers pour enfants et adultes.

Imane NAJI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc