×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

AWB déjà en avance sur les échéances réglementaires

Par L'Economiste | Edition N°:4075 Le 16/07/2013 | Partager
Ses ratios prudentiels sont conformes aux exigences de Bank Al-Maghrib
La banque réussit une augmentation de capital par conversion de dividendes
Objectif: poursuivre son développement tout en renforçant ses fonds propres

Ismaïl Douiri, DG du groupe AWB: «L’opération permettra de poursuivre le développement du Groupe tout en se préparant aux prochaines échéances réglementaires imposant le renforcement des fonds propres»

- L’Economiste: A quoi incombe le succès de votre augmentation de capital?
- Ismaïl Douiri: L’augmentation de capital est réservée aux actionnaires existant sous forme de conversion des dividendes jusqu’à hauteur de la moitié du montant distribué, avec un cours de conversion inférieur au cours boursier (300 DH/action).
Au lieu de percevoir des dividendes, les actionnaires ont la possibilité de souscrire aux actions à un prix inférieur au cours boursier. Ce qui explique le succès de l’opération. C’est aussi grâce à la confiance accordée par les actionnaires qui ont constaté que l’action a toujours surperformé l’indice en période de hausse comme de baisse de la Bourse. Et ceci grâce à une stratégie claire, une exécution disciplinée et une communication transparente et régulière du Groupe Attijariwafa bank.
- A quoi servira l’augmentation de capital (financement du développement ou renforcement de fonds propres ou les deux)?
- L’opération a été proposée par le conseil d’administration et validée par l’Assemblée générale pour poursuivre le développement du Groupe Attijariwafa bank tout en se préparant aux prochaines échéances réglementaires imposant le renforcement des fonds propres.
- BAM a fixé le délai pour se conformer aux nouveaux ratios prudentiels au 30 juin. Quels sont actuellement vos niveaux de Tier one, de solvabilité et de liquidité?
- Nos ratios au 30 juin seront communiqués à Bank Al-Maghrib et rendus publics dans les délais réglementaires. Au 31 décembre 2012, le ratio de solvabilité était de 11,9% et le ratio Tier one était de 9,1%. La dernière augmentation de capital, combinée à une émission de dette subordonnée de 1,25 milliard de dirhams, permettront à Attijariwafa bank d’être confortablement positionnée pour poursuivre son développement rigoureusement planifié et mis en œuvre.o

Propos recueillis par  Moulay Ahmed BELGHITI

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc