×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Evénement

    Juan Carlos au Maroc
    Le mur des incompréhensions

    Par L'Economiste | Edition N°:4074 Le 15/07/2013 | Partager
    Les Marocains, des «dangereux islamistes » pour 50 % des Espagnols
    Plus de 80% pensent que le prochain conflit opposera leur pays au Maroc

    LES relations de bon voisinage louées à Madrid et Rabat ne résistent pas à la méfiance et aux clichés alimentés par des contentieux historiques. En attestent les résultats d’une étude d’opinions publiée en 2012 par l’Instituto Real Elcano. Le moins que l’on puisse dire est que les préjugés à l’égard des Marocains sont bien ancrés dans la société espagnole. Pour la moitié des personnes interrogées, les Marocains seraient de dangereux islamistes et un tiers considère qu’ils représentent une «menace» pour la société. Un peu plus d’un sondé sur deux (54 %) estime que la communauté arabo-musulmane (comprenez, immigrés ou Espagnols d’origine maghrébine) n’a aucun rôle dans l’économie. 60% considèrent que les immigrés marocains ne sont pas intégrés.  87 % des Espagnols croient que le prochain conflit opposera l’Espagne au Maroc et 60 % sont favorables à l’indépendance du Sahara, selon l’étude de l’Institut. Cette méfiance de l’opinion espagnole prend encore plus d’ampleur en période de crise économique : «C’est normal qu’en ces moments difficiles où le taux de chômage ne cesse d’augmenter et que la situation économique se complique que l’on cherche un ennemi extérieur», constate Hassan El Jaffali, président de Adib Biladi, une association des MRE en Catalogne.
    Interrogé, le journaliste Luis de Vega, correspondant du quotidien ABC au Maroc, reconnaît que «plusieurs préjugés sur le Maroc persistent en Espagne et surtout des personnes qui n’ont jamais visité ce pays» déclare-t-il. Mais selon lui c’est en partie la faute du Maroc qui ne fait pas assez d’effort pour améliorer son image. Mohamed Boundi, docteur en sociologie à l’Université Computense de Madrid, est l’auteur d’un essai sociologique intitulé «Maroc/Espagne : des plaies non cicatrisées».  Dans son ouvrage, il décortique le traitement du Maroc dans les médias espagnols et explique les causes qui motivent la persistance dans le temps et dans l’imaginaire collectif espagnol d’un ensemble de préjugés.
    L’Observatoire andalou UCIDE a procédé au même exercice. Il en a conclu que le Maroc n’est cité que dans des sujets concernant l’immigration, le terrorisme, la drogue, Ceuta-Melilla et des affaires de meurtre ou maltraitance. Le Marocain écrivain, chercheur ou député, ne sont pas des sujets « vendeur » tandis qu’un «moro» (l’appellation péjorative du Marocain en Espagne), terroriste, qui vole ou trafiquant de drogue, ça conforte l’image que les Espagnols ont du marocain lambda.

    L’institut royal Elcano

    L’INSTITUT royal Elcano est un organisme privé, indépendant de l’administration publique et des entreprises qui le financent. Il a été fondé par le Prince des Asturies, le 27 décembre 2001 pour servir de forum pour l’analyse et la discussion sur l’actualité internationale et plus particulièrement sur les relations internationales de l’Espagne. Le but étant de développer une perspective stratégique et globale afin de générer des propositions sociales et politiques qui peuvent être appliquées dans la pratique. Depuis 2002, les recherches de l’Institut royal Elcano ont porté sur une série de thèmes et zones géographiques: Europe, Amérique latine, la Méditerranée et le monde arabe, la sécurité et de la défense, la coopération internationale et le développement, l’image de l’Espagne à l’étranger, le terrorisme international, etc.

    S. D.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc