×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Marrakech s’offre des minutes sur Sky Uno

Par L'Economiste | Edition N°:4072 Le 11/07/2013 | Partager
Une émission de grande audience, MasterChef a été tournée dans la cité ocre
Un million de téléspectateurs et une diffusion à la veille du salon italien du tourisme

L’épisode du MasterChef Italie, tourné à Marrakech, a reçu le chef Moha (avec un panama) comme invité qui a donné une leçon de cuisine

Joli coup de promotion sur le marché touristique italien. Marrakech s’offre en effet une demi-heure en prime time sur la chaîne de TV Sky Uno. Pour la première fois, l’émission de téléréalité dédiée à la gastronomie, le MasterChef, a été délocalisée hors des frontières italiennes. Cette émission, qui réunit à chaque épisode 1 million de téléspectateurs sur la chaîne italienne Sky Uno, a opté pour Marrakech, histoire de faire connaître sa gastronomie et également son hospitalité légendaire. Depuis quelque temps, la ville ocre se positionne sur les émissions TV à forte audience. Ses sites magiques, ses monuments et son art culinaire en font un plateau naturel très demandé par les chaînes de télévision de par le monde. L’an dernier, elle avait accueilli un des épisodes de Bachelor diffusée sur TF1, et cette année, c’est le MasterChef Italie qui a choisi de filmer une des plus belles séquences de sa saison 3 en collaboration avec l’ONMT et le CRT de Marrakech. Le tournage a eu lieu le 8 juillet sur la terrasse du Café Glacier qui surplombe Jamâa El Fna. Auparavant, les candidats de cette émission téléréalité ont eu à visiter quelques restaurants de la ville et assister à des ateliers de cuisine animés par le grand chef Moha. Ils étaient accompagnés d’une équipe de 41 personnes, dont les 3 plus grands chefs étoilés en Italie. Une aubaine pour les opérateurs locaux qui misent surtout sur les impacts après la diffusion de l’émission en mars prochain à la veille du salon phare touristique italien, la Bourse internationale du tourisme (BIT). Les opérateurs marrakchis du tourisme se mobilisent à chaque fois pour ce salon de Milan. Objectif: renforcer les liens avec les partenaires italiens et montrer à des spécialistes et au public la variété du produit touristique et aussi rassurer les Italiens, très sensibles, sur la stabilité de notre pays. Les professionnels souhaitent surtout récupérer les parts perdues sur ce marché, qui a accusé une baisse drastique avec un recul de près de 18% après des réalisations records en 2010. Pour les professionnels, la cité ocre pourrait faire une plus grande percée sur ce marché vu que les Italiens sont friands du produit culturel. La destination peut aussi compter sur le renforcement de sa position de produit haut de gamme avec les nouvelles enseignes qui y fleurissent. Ils pourront compter sur l’ONMT qui a conclu des contrats de co-marketing avec 6 nouveaux TO, qui devraient générer 10% des flux réalisés par les tour-opérateurs, portant à 100 le nombre de TO italiens qui programment le Maroc.
Le Royaume ambitionne d’attirer quelque 220.000 touristes italiens à fin 2013, soit une hausse de 5% en termes d’arrivées par rapport à 2012. Pour cela, il a mis le paquet sur la promotion sur Rome, Pise, Bologne, Bergame, Palerme, Milan et Cécile. A noter qu’avec plus de 60 millions d’habitants, l’Italie compte annuellement 41 millions de voyageurs internationaux.

 

De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    mar[email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc