×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Electricité: Les compteurs explosent

    Par L'Economiste | Edition N°:4072 Le 11/07/2013 | Partager
    Un pic de 5.580 mégawatts enregistré mardi à 21 heures
    Climatiseurs, irrigation et industrie impactent la consommation

    Chaque année, la hausse des températures s’accompagne de pics de consommation de l’électricité. Cette année, la variation est de 5,7% comparativement à la même période que l’année dernière

    Avec le retour des chaleurs, les climatiseurs tournent à plein régime et la consommation d’électricité bat tous les records. Un nouveau pic de 5.580 MW est atteint mardi 9 juillet à 21 heures. Ce record de la puissance électrique au niveau national enregistré à la pointe du soir dépasse celui de 2012 de 300 MW. La hausse est de 5,7% comparativement à la pointe maximale de l’année dernière, soit le niveau de 5.280 mégawatts atteint mardi 17 juillet 2012 à 21 heures 45 minutes.
    La journée du mardi 9 juillet a également battu les records en termes de consommation électrique journalière : 105.600 MWh en augmentation de 13,1% par rapport à la même période que l’année dernière.
    Ni délestage, ni aucun incident n’ont été relevés. Pendant ces périodes de fortes chaleurs, l’Office national de l’électricité et de l’eau (ONEE) déploie un plan de vigilance pour parer à toute éventualité. Surtout qu’à côté des appareils de climatisation énergivores et ne respectant souvent pas les normes d’efficacité énergétique, l’on assiste à un accroissement du pompage agricole pour les besoins de l’irrigation ainsi qu’à une augmentation de la consommation de l’industrie.
    Pour faire face à cette demande croissante, le Maroc dispose d’une puissance totale installée de près de 7.000 MW dont une grande partie est exploitée par l’Office. Celui-ci prévoit aussi la réalisation d’une capacité additionnelle de 6.056 MW au cours de la période 2012-2016 dont 1.710 MW en charbon avec les unités 5 et 6 de Jorf Lasfar (700 MW) dont le démarrage est attendu en automne, l’extension de Jerada (350 MW) et la 1re unité de 660 MW de Safi ainsi que 1.200 MW en cycles combinés au gaz naturel en provenance du Gazoduc Maghreb-Europe.  Début 2012, le parc de production électrique national a été renforcé par une capacité de 300 MW via la mise en service de la Centrale de Kénitra.
    L’ONEE a également renforcé le réseau électrique. Les  investissements cumulés dans le transport et la distribution ont dépassé les 2 milliards de dirhams. Sur  la période 2011-2015, l’office compte consacrer 9 milliards de dirhams à la distribution et 12,3 milliards de dirhams dans le transport de l’électricité. Cet office qui a jusque-là reçu 1,5 milliard de dirhams de l’Etat au titre de sa recapitalisation a clôturé récemment la première tranche du placement de son fonds de titrisation d’un montant de 1 milliard de DH. Cette levée de fonds est la première opération de titrisation de créances commerciales réalisée par une grande entreprise publique et lui permettra de soulager «sa trésorerie».


    K. M.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc