Régions

Marrakech abrite sa 1re conférence TEDx

Par L'Economiste | Edition N°:4071 Le 10/07/2013 | Partager
Après Rabat et Casablanca, la communauté américaine propage ses idées dans le sud
Engagement et persévérance, des autochtones présentent leurs parcours
Un modèle d’inspiration pour les autres

Marrakech a accueilli sa première conférence TEDx, le 6 juillet dernier, au sein de l’Institut français. Une initiative portée par les étudiants de l’ENCGM, l’école nationale de commerce et de gestion de la ville. TED est l’acronyme de Technologie, Entertainment et Design, les trois disciplines qui façonnent le futur. Qualifié par les américains de «spa ultime du cerveau», ou encore de «voyage de 4 jours dans le futur en compagnie de ceux qui le font», cet événement s’organise une à deux fois par an et réunit plusieurs intervenants, dans des domaines très variés, venus raconter leurs parcours ou débattre d’un thème particulier. Chefs d’entreprises, hommes d’affaires, artistes, écrivains, femmes et hommes politiques, le point commun de ceux qui viennent partager leurs connaissances est la réussite. Il ne s’agit pas exclusivement d’être arrivé dans les plus hautes sphères de sa discipline, mais d’être parvenu à atteindre les objectifs fixés. Le but de ces conférences étant de motiver les étudiants, d’ouvrir les esprits et d’initier la création sous toutes ses formes. Aux Etats-Unis, TED est un phénomène qui a reçu des intervenants hors normes, comme l’ancien président Bill Clinton, le prix Nobel de la paix Al Gore, les co-fondateurs de Google, Sergey Brin et Lawrence E. Page ou encore Bono, le chanteur du groupe U2. Comme le qualifie l’un de ses fondateurs, Chris Anderson, TED véhicule la “puissance des idées pour changer le monde”. Fort de l’expérience de son programme, TEDx (x = independently organized TED event) est né pour permettre aux écoles, aux entreprises, aux bibliothèques ou aux groupes d’amis d’organiser leurs propres événements collant au concept. Il s’agissait d’exporter la méthode à travers le monde en attribuant des licences et créer autour du globe un écosystème viable. Ainsi, de nombreux pays surfent aujourd’hui sur la vague de ce partage de connaissances. Après Rabat ou Casablanca, une première conférence TEDx a été organisée à Marrakech, pour une trentaine de personnes venues écouter le parcours de neuf intervenants. Le premier à se lancer, pour cet exercice délicat, est l’homme d’affaires Mohamed Zahid, à la tête de Ménara Holding. Ce père de trois enfants explique comment il a su moderniser cet héritage, transmis par son père. Restructurations, visions stratégiques sur cinq ans, l’objectif étant d’assurer l’avenir des quatorze sociétés du groupe, spécialisées dans le transport de marchandises, les carrières et le préfabriqué. En marge de ces activités, Mohamed Zahid parle de l’intérêt pour Ménara de participer à des actions sociales, en faveur de ses employés, mais aussi en faveur de la région.

Le but de ces conférences étant de motiver les étudiants,

d’ouvrir les esprits et d’initier la création sous toutes ses formes

Deux exemples significatifs, la création d’un centre de vacances pour les enfants du personnel et des tirages au sort pour des voyages à la Mecque. Ce manager, que la vie a aidé en lui laissant les rênes des entreprises familiales, a bien conscience que le volet humain des affaires n’est jamais à négliger. Dans un autre domaine, celui qui a animé, pendant trois ans, les Matins Luxe sur Luxe Radio, Seddik El Khalfi, a préféré parler de “la force de l’engagement”, plutôt que de son métier de journaliste. Avec humour, cet homme de 33 ans, né en France à Bordeaux, a raconté son enfance et ses jeunes années qui l’ont mené d’associations en syndicats, et du rugby à la politique. Le message qu’il voulait passer aux auditeurs était clair: “S’engager nous enrichit toujours. Intellectuellement, physiquement, nos engagements, quels qu’ils soient, nous permettent de grandir et de nous créer un réseau, nécessaire à toute réussite”. Issu d’une famille modeste, entre sept frères et soeurs, Seddik El Khalfi a préféré parler humanité plutôt que carrière. Pour cette première conférence TEDxENCGM, le thème choisi était plein d’espoir, “From zero to hero”. Des parcours racontés depuis une enfance, qui ne prédisposait pas forcément à l’aboutissement d’une carrière réussie. L’auditoire a pu écouter Nadya Chamor, qui est de retour à Marrakech, sa ville natale, après de brillantes études et un début de carrière entre Rabat et Casablanca. Aujourd’hui à la tête de sa propre agence de communication, elle développe l’événementiel écologique destiné aux entreprises qui souhaitent agir pour l’environnement. C’est elle qui est à l’origine de Marrakech Propre, une mobilisation citoyenne, née sur le réseau social Facebook. Des bénévoles, amoureux de leur ville, ont fixé un premier rendez-vous, samedi 13 juillet, pour déblayer un terrain challenge, encombré de détritus, situé derrière l’Institut français. Étaient également invités, Moulay Ahmed Lamrani, président d’HEEC Marrakech, la poète et traductrice, Touria Ikbal, Hamza Aboulfeth, directeur de Genious Communications, ou encore l’ancien ministre de l’Education nationale, Mohamed Knidiri. Pour présenter tout ce beau monde, le maître de cérémonie, Hatim Abdelghafour, n’est pas en reste côté réussite professionnelle. Cet acteur de renom a su s’exporter avec succès, participant à des séries télévisées syrienne et espagnole, à des films anglais, tchèque et allemand et au film marocain “La femme écrite”. Récompensé en 2007 par le prix du développement humain du programme des Nations Unies, cet artiste, qui a quitté son petit village et sa famille nombreuse, à l’âge de dix ans, prouve lui aussi la force de la volonté.

Chiffres clés

Né en 1984 aux Etats-Unis, TED est aujourd’hui présent dans plus de 80 pays et en plus de 25 langues
C’est en 2010 que le Maroc s’empare du phénomène avec une première conférence à Casablanca
TED impose un nombre limité de personnes à inviter, soit 100 personnes par édition.

De notre correspondante,  Stéphanie JACOB

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc