×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    La plage de Skhirat garde son Pavillon bleu

    Par L'Economiste | Edition N°:4065 Le 02/07/2013 | Partager
    C’est la 7e fois consécutive que ce site obtient le label écolo «Plage propre»
    Et cela, grâce à un partenariat entre Redal, commune et associations
    Une occasion pour la mise à niveau des équipements du site

    La plage de Skhirat vient d’obtenir, pour la 7e année consécutive, le Pavillon bleu. Un label écologique international décroché dans le cadre du programme national «Plages propres»

    La plage de Skhirat confirme sa position comme une destination balnéaire propre respectant les normes internationales de l’environnement. Elle vient d’obtenir, pour la 7e année consécutive, le Pavillon bleu. Un label écologique international déc-roché dans le cadre du programme national «Plages propres», initié par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement.
    L’obtention de ce label est le fruit d’un partenariat avec la commune et Redal. Ainsi, la cérémonie de la levée du Pavillon bleu s’est déroulée dernièrement en présence de Younès Kasmi, gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara qui a été accompagné notamment de Brahim Chkili, président de la commune urbaine de Skhirat, et Driss El Ouazani, directeur exécutif de Redal. L’obtention de ce label est conditionnée par le respect d’un certain nombre de critères. Il s’agit notamment de l’information, la sensibilisation et l’éducation à l’environnement et la qualité des eaux de baignade. «Décrocher ce label pour la 7e année consécutive est une consécration pour les efforts réalisés pour l’amélioration de la qualité des eaux de baignade», est-il précisé. Sur ce volet, on rappelle la mise en place d’un dispositif de surveillance active de la qualité des eaux de baignade développé par Redal depuis 2007. Il faut aussi signaler la réhabilitation des infrastructures et équipements de la plage par la mise en place des passerelles facilitant l’accès aux personnes à mobilité réduite, des infrastructures sanitaires: fosses septiques, douches en plein air, toilettes… Concernant la sensibilisation pour la protection de l’environnement, on retient deux actions principales. Il s’agit de l’installation de panneaux de sensibilisation et la mise sur le site d’un village de l’environnement monté en partenariat avec l’association marocaine des Petits débrouillards. Un village dédié à l’éducation des enfants à travers des ateliers ludiques du programme pédagogique «Ecole plage».Outres ces actions habituelles, cette année a été marquée par la mise en place de nouvelles mesures qui visent à améliorer davantage le cadre et les conditions d’accueil des estivants. Parmi ces actions, on note la mise à niveau de l’éclairage de la plage de Skhirat et le réaménagement des accès de la plage. Au menu également le lancement du club Basma.
    Un autre village dédié aux jeunes réalisé en partenariat avec l’association Basma. Une initiative qui va permettre aux jeunes de bénéficier d’animations sportives et culturelles. Rappelons que l’écolabel «Pavillon bleu» a été décerné conjointement par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement et la Fondation internationale pour l’éducation à l’environnement (FEE) à 25 plages parmi les 74 inscrites cette année dans le programme national « Plages propres ».


    N. E. A. 

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc