×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4063 Le 28/06/2013 | Partager

    • Don koweitien de 1,25 milliard de dollars
    Après les Emirats Arabes Unis, c’est au tour du Koweït. Le Fonds koweitien pour le développement économique arabe vient d’accorder, jeudi 27 juin, au Maroc un don de 1,25 milliard de dollars (soit 10,62 milliards de DH). Ce montant servira à financer plusieurs projets dans différentes régions du Royaume, portant sur des secteurs stratégiques de développement (routes, ports, barrages, agriculture, santé, éducation nationale et enseignement supérieur). La signature de ces conventions intervient suite à la visite royale, effectuée en octobre dernier, dans certains pays du Golfe, dont le Koweït, et s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du partenariat stratégique entre le Maroc et les pays membres du Conseil de Coopération du Golfe (CCG).

    • Cession IAM: Orange étudie l’opportunité
    Orange est stratégiquement intéressé par Maroc Telecom, mais l’opération n’est pas «indispensable» et ne se ferait pas à «n’importe quel prix». Selon Stéphane Richard, PDG de l’opérateur téléphonique, il s’agit d’une «opportunité claire», puisqu’elle rentre dans la stratégie en Afrique du groupe français. 

    • Change: Des guichets de banque dans les ferrys 
    Les banques intermédiaires agréées sont désormais autorisées à installer des guichets de change à bord des ferries assurant une liaison maritime entre le Maroc et l’étranger. Selon l’Office des changes, ils seront exclusivement destinés aux opérations d’achat de billets de banque étrangers contre des dirhams auprès des particuliers marocains et étrangers résidents ou pas à l’occasion de voyages vers le Maroc. Parmi leurs prérogatives, l’obligation d’informer  les utilisateurs de déclarer l’importation de devises d’un montant supérieur ou égal à 100.000 DH.
    • Nouvelle plateforme dédiée aux OPCVM
    Six Financial Information lance au Maroc sa nouvelle plateforme dédiée aux OPCVM, baptisée Engine. Cette plateforme est un outil de reporting et de consultation ergonomique sur des données marocaines et européennes valorisées au quotidien. Elle offre une classification et une notation des fonds. Elle se veut être un facilitateur du travail des gérants de fonds et des investisseurs institutionnels avec ses fonctionnalités adaptées qui englobent le savoir-faire d’Europerformance (une filiale du groupe) en tant qu’agence de mesure et d’analyse de la performance des fonds d’investissement.

    • ONEE: Stroc livre un projet de 118 millions de DH
    Stroc Industrie a livré à l’ONEE  le dépôt de stockage du fuel lourd pour les besoins de sa centrale thermique (turbine à gaz) de Mohammedia pour un coût global de 118 millions de DH.  Ce projet réalisé clés en main par Stroc intègre les  études d’ingénierie de base et de détails, les travaux ainsi que la fourniture de tous les équipements pour la construction, l’aménagement, le raccordement et la mise en service de deux réservoirs fioul de capacité unitaire de 25.000 m3 pour le stockage de combustible fioul lourd. S’y ajoutent un local comportant deux chaudières, une station de chargement de fioul à 12 bras pour camions- citernes et une liaison réversible de transfert de fioul traité, reliant  la centrale à turbine à gaz (dite TAG2) de Mohammedia à l’ancienne centrale à turbine à gaz (TAG1). Les travaux ont généré environ 400.000 heures travaillées, en mobilisant une équipe de 10 ingénieurs, 30 techniciens et 1.400 ouvriers spécialisés.
    • Litige autour du projet de la cimenterie d’Ynna Holding
    Le litige qui oppose le groupe Ynna Holding à la société française Fives FCB, filiale du groupe d’ingénierie industrielle Fives, est l’un de ces cas à faire figurer dans les programmes des facultés de droit. Tout part en effet d’un marché de réalisation de la cimenterie que projetait Ynna Holding, marché décroché par le français Fives FCB en juillet 2008 au terme d’un appel d’offres. Le contrat d’un montant de 163 millions d’euros fut signé le 24 du même mois, entre Ynna Asment, d’une part, et Fives FCB et sa filiale marocaine CPC Maroc, d’autre part. Les deux parties avaient convenu du versement de deux acomptes de 13,18 millions d’euros (effectués) contre remise d’une garantie bancaire autonome et à première demande de 13,2 millions d’euros. Un peu plus de six mois plus tard, les choses se gâtent. Alors que BNP Paribas s’apprête à présenter une offre de financement, le président d’Ynna Holding en personne appelle la garantie bancaire de 13,2 millions d’euros (en contrepartie des acomptes). Cette décision signa de fait l’arrêt du projet. Commence alors un bras de fer juridique entre les deux parties. La société française obtient gain de cause auprès du tribunal arbitral à Génève et des dédommagements de 14,52 millions d’euros. Mais elle va vite se heurter aux tribunaux marocains desquels elle n’obtiendra pas l’exequatur de la sentence arbitrale.

    • BMCI: Ouverture de 2 nouvelles agences Entreprises
    La filiale de BNP Paribas vient d’ouvrir deux nouvelles agences Entreprises à Ait Melloul et Berrechid. Ces ouvertures interviennent après celles de Meknès, Fès et Oujda.

    • Affaire ONDA: Fin du réquisitoire
    Lors de l’audience du 27 juin de l’affaire ONDA, le ministère public a achevé son réquisitoire. Il a réclamé la condamnation des 11 accusés sans préciser les peines, laissant cela à la discrétion du juge.  Durant la même audience, la défense a entamé sa plaidoirie qui va s’étaler sur plusieurs actes.

    • MedZ prospecte au sud
    MedZ, filiale de CDG, met les bouchées doubles pour attirer les entreprises à investir dans la zone industrielle de Boujdour. A cet effet, une journée d’information a eu lieu pour présenter les opportunités qu’offre cette zone qui a nécessité un investissement de 600 millions de DH. Le projet doit créer 3.000 emplois dont 2.000 directs à terme.

    • SMIT: Chiffre d’affaires de 93 millions de DH en 2012
    La Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) a tenu, jeudi 27 juin, son conseil de surveillance. Ce dernier a été consacré à l’examen du bilan des réalisations et activités de la société au titre du 1er semestre de l’année en cours. La SMIT a enregistré durant cette période une hausse de son chiffre d’affaires (93 millions de DH en 2012 contre 3 millions de DH en 2011). Dix contrats-programmes ont été signés avec les différentes parties prenantes.

    • Trois prix des Nations Unies remis au Maroc
    Le Maroc s’est vu remettre trois prix des Nations Unies «Champion du service public», jeudi 27 juin, à Manama, la capitale du Bahreïn. Le 1er prix (le seul en Afrique) a été décroché par le Régime collectif d’allocation de retraites (RCAR, filiale de la CDG) dans la catégorie «lutte contre la corruption. La direction de la formation des cadres du ministère de l’Intérieur s’est vu décerner le 1er prix dans la catégorie «approche genre» pour son plan de formation au profit des collectivités territoriales. Quant à l’Agence urbaine d’Essaouira, elle a obtenu le second prix dans la catégorie utilisation des nouvelles TIC.

    • La paranoïa version bahreïnie
    Depuis que le Bahreïn est secoué par des revendications de l’opposition menée par la majorité chiite (plus de 70% de la population de Bahreïn sont chiites), les autorités du petit royaume du Golfe ont développé une certaine paranoïa envers la presse étrangère. C’est ainsi que le journaliste de L’Economiste, Hassan El Arif, qui fait partie de la délégation marocaine qui participait à la remise des prix des Nations Unies sur le service public, a subi un interrogatoire de 3 heures à l’aéroport Manama, malgré une invitation de l’ONU. Il a fallu l’intervention des ministères de l’Intérieur et des Affaires étrangères pour qu’il soit autorisé à entrer sur le territoire.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc