×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Stratégie
«Il n’y aura pas de plan de départs volontaires»

Par L'Economiste | Edition N°:4060 Le 25/06/2013 | Partager

Abdelhakim Doukkali, SG de la Société marocaine des tabacs: «Nous sommes en train de renforcer notre niveau d’expertise, d’une part, en identifiant et en accompagnant les compétences en interne et, d’autre part, en recrutant des profils externes à fort potentiel et à haute valeur ajoutée» (Ph. A.D.)

- L’Economiste: Comment comptez-vous procéder pour la formation?
- Abdelhakim Doukkali: La formation, et le développement de manière globale, concerne tout le personnel de l’entreprise. Nous sommes convaincus que chaque employé  a un rôle à jouer au sein de l’organisation. Le début de l’année est un moment privilégié. Chaque manager consacre du temps «qualitatif» avec son collaborateur, pour établir les objectifs à réaliser ainsi que les moyens à mettre en place pour l’aider à donner le meilleur de lui-même.
La formation, mais aussi le coaching, la participation à des projets transversaux, le learning by doing sont autant d’opportunités de développement que nous favorisons. Il y a bien évidemment un dispositif d’accompagnement particulier dédié aux managers, aux talents et aux leaders d’aujourd’hui et de demain. Ceux qui accompagnent l’organisation dans son développement et qui seront amenés à occuper des postes clés. 
- Disposez-vous d’une structure dédiée?
- Nous disposons effectivement d’une structure en interne. Nous bénéficions de l’appui et de l’expertise du Groupe ITM et nous faisons aussi appel à des partenaires. Nous travaillons en collaboration avec des cabinets qui nous accompagnent dans notre plan de formation, à l’instar de Diorh, Optimum conseil, Idoine, LMS ou encore Jadh. Nous sommes en train de renforcer notre niveau d’expertise, d’une part, en identifiant et en accompagnant les compétences en interne et, d’autre part, en recrutant des profils externes à fort potentiel et à haute valeur ajoutée.
- Vous êtes en train de renouveler vos équipes. Y aura-t-il un plan de départs volontaires?
- Nous n’avons pas prévu de plan social pour les départs. Certains de nos collaborateurs ont émis le souhait de quitter l’entreprise. Leur demande est soumise à validation de leur manager. Cela dit, l’environnement changeant oblige toute entreprise à repenser de manière appropriée son organisation interne et ses modes de fonctionnement. Nous comptons 1.500 employés, nous avons un business modèle unique au Maroc et une responsabilité historique de leader. Nous avons aussi l’ambition d’être un hub pour l’Afrique.


Propos recueillis par Ahlam NAZIH

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc