×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Actu
Energies renouvelables
Bientôt une formation méditerranéenne

Par L'Economiste | Edition N°:4060 Le 25/06/2013 | Partager
Un master pourrait démarrer en 2014
L’Amisole coordonne le projet
Un centre d’excellence sera créé à Perpignan

Une vingtaine de candidats seront formés la première année, dont la moitié issue du sud de la Méditerranée. Un système de bourse pourrait être mis en place

Un  master méditerranéen en énergies renouvelables, il fallait y penser. L’idée a germé pendant un moment à l’Association marocaine des industries solaires et éoliennes (Amisole), qui l’a proposée lors d’une assemblée de l’Institut méditerranéen des énergies renouvelables (Imeder). Tout de suite, le projet séduit et bénéficie de la bénédiction des partenaires régionaux. Les 29 et 30 mai dernier, une rencontre a été organisée à l’université Al Akhawayn à Ifrane, pour discuter des détails de cette formation. Des délégations et experts de France, d’Algérie, de Tunisie, du Liban et du Maroc y ont participé. Sans compter le vice-président de l’Imeder, André Joffre. Plusieurs pistes ont été étudiées. «La formation pourrait, par exemple, démarrer dès le niveau d’études secondaires pour être in fine couronnée par un master. Ce dernier pourrait, pour sa part, être enseigné partout en Méditerranée. Chaque université labellisée développerait un module», relève Mohamed Lasry, coordonnateur du projet, membre de l’Amisole. Concernant les profils ciblés, les experts penchent pour la formation de lauréats polyvalents, touchant à plusieurs spécialités (photovoltaïque, centrales thermiques ou éoliennes, …), maîtrisant même les techniques commerciales. Un centre d’excellence est également prévu. Il devrait voir le jour en France et plus précisément à Perpignan. Le choix n’est pas anodin, puisque la ville abrite le laboratoire «Promes» dédié à l’énergie solaire, relevant du CNRS (Centre national de la recherche scientifique) français. Perpignan compte également un four solaire, parmi les plus grands au monde, ainsi que plusieurs installations éoliennes, photovoltaïques et en biomasse. Ce qui représente une bonne opportunité pour des cours pratiques. «Nous n’excluons pas aussi des déplacements à la centrale solaire de Ouarzazate pour des travaux sur le terrain», précise Lasry. 
Une vingtaine de candidats seront formés la première année, dont la moitié issue du sud de la Méditerranée. Le lancement est prévu pour l’année prochaine. Un système de bourse pourrait être mis en place.
Au Maroc, plusieurs masters spécialisés ont été créés ces dernières années, notamment dans les facultés de sciences. «Néanmoins, il n’existe pas de vrais cursus spécialisés. Il faut réinventer la formation dans le domaine. Tout un ensemble de métiers reste à créer», estime Lasry. En effet, le potentiel emploi dans le secteur des énergies renouvelables est énorme. Selon un rapport du Conseil économique, social et environnemental, 100.000 nouveaux postes d’emploi pourraient être créés d’ici 2030 dans les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, la gestion des eaux usées et la gestion des déchets solides urbains.


Ahlam NAZIH

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc