×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Baisse historique pour les cimentiers

Par L'Economiste | Edition N°:4060 Le 25/06/2013 | Partager
Les ventes en chute de 13,5% au cours du premier semestre 2013
Un recul considéré comme une aggravation de la crise
L’employabilité au cœur de la 14e convention de l’APC

Pour sa 14e convention, l’Association professionnelle des cimentiers a dédié son colloque aux engagements sociaux et sociétaux. Ci-dessus, le patron de Ciments du Maroc signant la charte sécurité des cimentiers

LA machine ne tourne pas rond pour les cimentiers qui continuent d’accumuler les chutes. Les ventes devront terminer le premier semestre 2013 avec moins 13,5%, «la plus forte baisse que le secteur ait connue depuis 35 ans», prédisent les cimentiers. Les baisses sont indues au recul de l’auto-construction, à la baisse des projets immobiliers, au retard des marchés publics et à l’inaction de l’état, insiste Mohamed Chaibi, patron de Ciments du Maroc et aussi président de l’association professionnelle des cimentiers (APC). Le constat a été tiré par les membres de l’APC réunis à Marrakech pour leur 14e convention le 21 juin dernier. Faut-il le rappeler, la consommation de ciment est perçue, par les économistes, comme un indicateur de développement d’un pays. Ainsi, plus le pays est développé, plus il consomme du ciment. Et aujourd’hui, le recul de consommation de ciment témoignage de la persistance de la crise, voire même de son aggravation. Cependant, les chutes des ventes étaient plus discutées dans les couloirs, car la thématique de la 14e convention de l’APC était consacrée à la connotation sociale. Le colloque a dédié en grande partie ses travaux aux engagements sociaux et sociétaux des carrières. «Les populations ont toujours été au cœur des préoccupations des cimentiers et chaque entreprise entreprend de grandes réalisations dans la région où elle installe sa cimenterie qui sont très peu connues», indiquent les membres de l’APC. Si les cimenteries sont automatisées et génèrent peu d’emplois directement, elles sont fortement impliquées dans la durabilité du développement et s’engagent dans le processus d’employabilité des jeunes, insiste Saad Sebbar, directeur général de Lafarge Maroc. A Marrakech, les cimentiers ont justement présenté un projet de convention dédiée à la formation par apprentissage. Cette convention sera paraphée plus tard par le ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle. Ce projet pour lequel chaque cimentier s’engage sur la formation dans divers domaines d’activités bénéficiera à 450 jeunes avec une bourse de 700DH/mois par bénéficiaire. Cet engagement s’ajoutera à un autre plus structurel pour la mise à niveau des centres d’apprentissage tant au niveau de l’équipement que pour le volet pédagogique. Un autre rapprochement est celui réalisé avec l’INDH. Les cimentiers qui mènent des actions individuelles pour la création des activités génératrices d’emplois souhaitent les démultiplier dans un cadre plus global. Enfin, des trophées de sécurité APC ont été remis à l’occasion de la rencontre de Marrakech lors de la 14e convention. L’usine de Meknès de Lafarge a remporté le trophée de la sécurité alors que «Indusaha» de Ciments du Maroc a raflé le prix dans la catégorie centres de broyage.


B. B.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc